Les nouveautés

Récits croisés d'expériences humanitaires de la frontière khméro-thaïlandaise

30/06/2022

Collectif

Qu'est-ce qui conduit à partir en mission humanitaire ? Comment des jeunes volontaires ont-ils vécu leur travail dans les camps de personnes réfugiées ? Quelle a été leur vie quotidienne à proximité des camps ? Comment s'est passé le retour et comment cette expérience a-t-elle influencé leur parcours de vie ? Les 12 autrices et les 7 auteurs de ce livre se sont rencontrés dans les camps de personnes réfugiées le long de la frontière khméro-thaïlandaise. Ils travaillaient auprès des victimes de l'un des grands drames humanitaires du XXe siècle, celui du peuple khmer qui, après avoir subi le génocide des Khmers rouges (1975-1979), fuyait la guerre civile au Cambodge, sous occupation vietnamienne (1979-1989). Plus de trente ans après, ces humanitaires se retrouvent, partagent leurs expériences dans ce récit collectif. Cette aventure réflexive à travers l'écriture rencontre un écho tragique dans l'actualité d'aujourd'hui.

Résistances Africaines et Histoires de vies

25/05/2022

Résistances Africaines et Histoires de vies. La puissance de Mère Afrique à travers les âges déconstruisant le pouvoir colonialiste. Suivi de la publication d`un numéro dans la revue brésilienne TRIVIUM - Estudos interdisciplinares - www.uva.br/trivium 

Dates et heures du Colloque international en ligne par Meet

  • le 27/05/2022 Horaires : Brésil 9h30-12h, Sénégal 12h30-15h, France14h30-17h
  • le 28/05/2022 Horaires : Brésil 9h30-12h, Sénégal 12h30-15h, France 14h30-17h

Le travail de Recherches interdisciplinaires et internationales regroupant des chercheurs du Sénégal, du Niger, du Brésil et de la France, notamment sur les résistances africaines, prend appui sur des histoires de vie aussi bien en Afrique qu’au Brésil. Il seront présentés dans la revue TRIVIUM de l'Université Veiga de Almeida, Rio, Brésil dont la thématique de ce numéro portera sur les Histoires de vie.

Le colloque est pour nous, un moment de partage entre ceux qui vivent l'africanité, la négritude, ceux qui s´impliquent dans leurs luttes, leurs résistances et s´intéressent à un devenir – monde – Afrique. Il sera l’occasion d’échanger sur les thématiques de recherches en langue portugaise et française tels les échanges interculturels, les processus des mouvements socio-culturels de décolonisation, et autres, favorisant la construction d’“une praxis du commun” riche de ses différences. Il est organisé avec l’appui du LIPIS (PUC Rio), de l’UGB (Université Gaston Berger de Saint-Louis-Sénégal), de l’ASIHVIF-RB, du NUCLEO das Africandades, du Celtic-BLM, de l’UFC-CEARA (Brasil), de MATA France-Niger et de la CEPPIR/FORTALEZA[MCB1] .

La lettre : Numéro 91 - 12 mai 2022

Les 25 ans de la collection "Histore de vie et formation"

11/052022

Le 2 juin 2022, de 9h à 12h30, une rencontre au cinéma LUCERNAIRE -  53 Rue Notre Dame des Champs, 75006 Paris

A l'occasion de la parution de l'ouvrage "Vingt-cinq ans de vie d'une collection. Quelle(s)  histoire(s)  en  formation  ?",  une rencontre est organisée au Lucernaire, à Paris, avec les autrices et auteurs de l'ouvrage, celles et ceux de la collection, les membres du comité de rédaction, les professionnels, chercheuses et chercheurs impliqués dans les courants de la recherche biographique et des histoires de vie en formation. Cet événement permettra de saluer les dernières parutions accueillies au sein de la collection, de saluer les transitions et passages au sein de sa direction et de son comité de lecture, et d   penser collectivement ses perspectives. Un cocktail convivial sera offert par l'ASIHVIF (Association internationale des histoires de vie en formation).

Temporalités et rythmes des processus d’émancipation - Michel ALHADEFF-JONES

11/05/2022

La vidéo de la conférence de janvier 2022

Conférence de Michel Alhadeff-Jones (psychosociologue et philosophe de l’éducation et de la formation, Université de Columbia (USA)) dans le cadre du séminaire Rythmologies (2021-2022). Un séminaire coordonné par Luc Gwiazdzinski (ENSA, LRA) et Christian Graff (UGA, LPNC), et organisé par la MSH-Alpes, en partenariat avec les Laboratoires LRA (ENSA Toulouse), LASUR (EPFL) et LPNC (CNRS, UGA, USMB).

Cet exposé était l'occasion de situer et de préciser les lignes directrices des recherches qu'il conduit depuis une dizaine d'années autour de cette thématique.

Bernadette Courtois (1941-2022)

14/04/2022

Un hommage d'Hervé Prévost et Gaston Pineau

"Une femme de combats pour la formation professionnelle et existentielle des adultes tout au long de la vie.

Le départ d’une collègue et amie nous afflige autant qu’il fait remonter les souvenirs et moments partagés ensemble. Si l’émotion nous laisse sans voix, la discrétion de l’histoire de vie professionnelle de Bernadette appelle à partager l’importance de sa contribution pour la valorisation de l’expérience en formation des adultes..."

 

La lettre : Numéro 90 - 31 mars 2022

L'intervention d'Hervé Breton à l'UNEB

30/03/2022

L’intervention d’Hervé Breton à la conférence « Pesquisa (auto)biographica em perspectiva international » (La recherche autobiographique à l'international).

Invité par le Professeur Elizeu Clementino de Souza de l’Université Nationale de l'Université de Bahia -UNEB-, Brésil
Cette intervention a été diffusée en direct le 24 mars 2022 sur YouTube

L'intervention d’Hervé Breton débute à la 7è minute

UN AMOUR À L'ÉPREUVE DE LA GUERRE - Genèse d'une famille entre 1939 et 1945

28/03/2022

Livre de Françoise Deroy-Pineau

La déclaration de la Deuxième Guerre mondiale en septembre 1939 bouleverse l'amour et la genèse familiale du couple Georges Deroy-Jacqueline Olivier : marié depuis 1936 et parents de Françoise, née en avril 1938. Jacqueline est enceinte d'Élisabeth qui naîtra en mai 1940. Georges sera prisonnier de juin 1940 à avril 1945. La guerre entraîne une rupture radicale. Chacun doit apprendre à vivre par soi-même dans un environnement nouveau, étranger, conflictuel, meurtrier. Comment s'en sont-ils tirés ? Jacqueline et Georges ont laissé des traces écrites. Leurs descendantes ont découvert ces écrits après leur mort. Elles ont composé ce livre qui fait revivre cet amour et la genèse de cette famille à l'épreuve de la guerre.

L'enquête narrative en sciences humaines et sociales

07/03/2022

Livre d'Hervé BRETON   Différents types d’enquête sont mobilisés lorsqu’il s’agit de mettre en oeuvre une démarche empirique dans le domaine des sciences humaines et sociales. Au-delà des distinctions classiques entre les approches quantitatives et qualitatives, la singularité de l’enquête narrative, et sa pertinence, réside dans sa capacité à appréhender des phénomènes et des processus expérientiels, sans réduction a priori du périmètre des variables entrant dans le champ de la recherche. Cette approche, qui s’édifie théoriquement et méthodologiquement à partir d’un donné spécifié, le vécu, via l’expression en première personne, est ici détaillée de manière claire et pédagogique.  Destiné aux chercheurs en sciences humaines et sociales, mais également aux étudiants se formant aux méthodes de l’enquête, cet ouvrage intéressera aussi plus largement l’ensemble des professionnels qui sont conduits à solliciter l’expression du vécu dans le cadre de dispositifs, de protocoles et d’entretiens de recherche dont l’enjeu est d’ouvrir un espace d’expression, d’interlocution et d’élaboration à partir de la narration du vécu.

Interpreting crises and transformative processes as complex and rhythmic ...

14/02/2022

Titre complet : "Interpreting crises and transformative processes as complex and rhythmic phenomena" (Interpréter les crises et les processus de transformation comme des phénomènes complexes et rythmiques)

Le Jeudi 24 février 2022 de 15:00 à 16:30 (Paris),

Michel Alhadeff-Jones aura le plaisir de présenter un exposé (en anglais) intitulé "Interpreting crises and transformative processes as complex and rhythmic phenomena" (Interpréter les crises et les processus de transformation comme des phénomènes complexes et rythmiques), basé sur un article qu'il a récemment publié. Ce webinaire est organisé par Dr. Fadia Dakka, Dr. Alex Wade, et le Space, Time and Everyday Life Research Group (STERG) à l'Université de Birmingham (UK).

L'objectif de cette présentation est de problématiser et d'enrichir l'utilisation du concept de crise en éducation afin de théoriser plus en finesse sa contribution à l'étude des processus transformateurs. Cet exposé discutera d'abord des implications inhérentes à l'adoption de perspectives événementielles et processuelles des crises. Il s'agira ensuite de nuancer et de problématiser les manières dont les relations entre crise, apprentissage et processus (trans) formateurs sont conçues en éducation, notamment à travers la théorie de l'apprentissage transformateur et les approches biographiques. La réflexion menée mettra en évidence la difficulté de saisir la fluidité des apprentissages et des dynamiques (trans)formatives. Inspirés par le paradigme de la complexité d'Edgar Morin et illustrés par des exemples tirés de la pandémie du COVID-19, trois principes seront discutés pour aider à concevoir ce qui structure, régule et réorganise de telles dynamiques. La contribution soulignera enfin l'importance de développer une intelligence rythmique, en tant que capacité critique à réfléchir et à influencer les rythmes qui façonnent les processus formateurs.

LA LETTRE - N° 89 - 25 janvier 2022

L’approche biographique et l’approche narrative : contributions à ...

25/01/2022

Titre complet : L’approche biographique et l’approche narrative : contributions à l’intervention sociale

Le  mercredi, 23 février 2022, de 12H00 à 13H30 (heure de Montréal) sur ZOOM

Suite au séminaire de Montréal et en attente de la publication d'un numéro de la revue "Nouvelles Pratiques Sociales (NPS) intitulé "L’approche biographique et l’approche narrative : contributions à l’intervention sociale", Annie Gusew et Danielle Desmarais, professeures associées à l’École de travail social de l’UQAM, organisent un panel.

Le programme : 

  • Introduction et présentation brève du numéro (10 min.) : Annie Gusew et Danielle Desmarais, professeures associées, École de travail social, UQAM

Présentation des 4 panélistes et du grand témoin 

  • Intervention de chaque panéliste (10 min. par panéliste) :
  • Apport des finalités de recherche et de formation dans l’intervention sociale avec l’approche biographique ou narrative - Jean Evenson Lizaire, professeur, Université d’État d’Haïti
    • Posture de l’intervenant.e.-chercheur.e dans la démarche et rapport avec le sujet qui se raconte, Hélène Kauffman, gérontologue-thérapeute
    • Place et rôle des savoirs expérientiels (« locaux »/ « populaires ») dans l’intervention sociale avec l’approche biographique ou narrative - Charlie Crettenant, psychologue-psychothérapeute au cabinet Trame narrative en Suisse
    • Importance de l’environnement social dans le processus d’aliénation/émancipation du.des sujet.s qui se racontent - Delphine Leroy, chercheure, MCF Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis
  •  Intervention du grand témoin (15 min.) : André Grégoire, psychologue retraité et formateur en approche narrative
  • Échange avec les autres auteur.e.s du numéro (Dossier et Échos de pratique) présent.e.s à l’activité (10 min.) 
  • Échange avec les autres participant.e.s à l’activité (20 min.)

Recherches qualitatives

24/01/2022

La revue Recherches qualitatives est une revue savante de méthodologie créée en 1989 par l’Association pour la recherche qualitative (ARQ).

Il s’agit d’une revue francophone internationale à caractère transdisciplinaire. Les textes que la revue publie proviennent des divers horizons qui composent le vaste champ disciplinaire des sciences humaines et sociales, de la santé, de l’éducation, des sciences de gestion, des arts, etc. Depuis 1999, elle est entièrement disponible en ligne, gratuitement. Les numéros ayant été publiés antérieurement (1989-1999) sont disponibles en format imprimé dans les bibliothèques des universités québécoises.

Depuis sa création, la revue Recherches qualitatives promeut et soutient le développement et la compréhension de la recherche qualitative et des méthodologies qu’elle utilise. À travers ses différentes collections, elle encourage la production de textes de synthèse et d’analyses critiques qui font valoir les exigences, les contributions et les limites des approches méthodologiques, ainsi que des façons améliorées, novatrices ou différentes de faire de la recherche de nature qualitative.

 Le numéro 40 de la revue : "Récits de vie et savoirs : enjeux des enquêtes narratives" (Marie-Claude Bernard, Hervé Breton et Emmanuelle Jouet) [Lire ICI]

temporalités et les rythmes des processus d'émancipation

23/01/2022

Le Mardi 25 janvier, de 11h00 à 13h00 (Paris), Michel Alhadeff-Jones présentera ses recherches sur les temporalités et les rythmes des processus d'émancipation, dans le cadre du Séminaire Rythmologies (visioconférence Zoom), coordonné par Christian Graff et Luc Gwiazdzinski, à la Maison des Sciences de l'Homme - Université de Grenoble.

La participation à ce webinaire est ouverte à toutes et à tous, sans inscription. Pour y participer, il suffit de rejoindre la session Zoom, en cliquant sur le lien ci-dessous le moment venu. Le webinaire s'articulera en deux temps: une présentation et un échange autour des questions soulevées par les participant.e.s.

Cette présentation vise à mettre en discussion les apports d’une approche rythmologique et rythmanalytique afin de concevoir de manière critique et transdisciplinaire les temporalités des processus de (trans)formation qui se déploient tout au long de l’existence. Pour ce faire, je m'appuierai sur des apports issus des sciences de l’éducation et de la formation, des théories du rythme et du paradigme de la complexité. Étayé par l’analyse de récits autobiographiques, ma contribution visera en particulier à explorer les dimensions rythmiques inhérentes aux processus d’émancipation et aux dynamiques à travers lesquelles ils émergent, se répètent et se renouvellent au quotidien et tout au long de la vie. 

DES VALLÉES DE L'OMBRE À LA FLAMBOYANCE - AU FIL D'UNE VIE

20/01/2022

Livre de Marie-Odile de Gisors

C'est le récit d'une existence qui a commencé au coeur de la nuit et de la guerre mondiale... et familiale. L'auteure a réussi à traverser cette ombre et à toujours rejaillir, plus vive et plus libre. Mieux. De ce qui lui était souffrance, angoisse, elle a fait sa plus grande force. Privée de la possibilité d'exprimer ses émotions, elle a cultivé l'art de la parole vraie qu'elle exprime et qu'elle aide à faire jaillir, depuis bien des années, dans les ateliers qu'elle anime, auprès de jeunes et de toujours jeunes. Quelle superbe victoire pour cette petite fille cernée par le silence ! Ce livre raconte cet avènement au fil des années. 

Tournant narratif et paradigme de la recherche biographique ...

14/12/2021

ACCESSIBLE ENTIEREMENT EN LIGNE

Titre complet : Tournant narratif et paradigme de la recherche biographique en sciences de l’éducation : théories, méthodes et savoirs

Les 12 et 13 mai 2022, dans le cadre du 89e Congrès de l'Acfas (du 9 au 13 mai 2022 à l'Université Laval sous le thème Sciences, innovations et sociétés) - à l'Université Laval (Québec)

Responsables :

L’essor de l’emploi histoires de vie en formation (Pineau et Marie-Michèle, 1983) et des récits de vie en sciences sociales et humaines s’inscrit dans un une tendance qui participe d’un « tournant narratif » (Denzin, 1989; Goodson & Gill, 2011) voire de l’émergence d’un paradigme du biographique. Depuis déjà une quarantaine d’années, l’usage des récits et histoires de vie dans les domaines de la recherche et la formation d’adultes en éducation, les sciences médicales, la santé publique et l’accompagnement dans le contexte du soin s’est multiplié. Non seulement les terrains investis se sont diversifiés, les formes des récits proposées et les angles théoriques pour les étudier le sont également. Les objets théoriques sont très variés; si l’immigration est un sujet abordé depuis déjà 100 ans (et il est loin d’être épuisé), de nouveaux sujets tels que la vulnérabilité, les situations de handicap ou l’éco-biographie se développent. Ce colloque s’adresse à des chercheurs et chercheuses qui emploient différentes formes de récits de vie en sciences de l’éducation, ainsi qu’à des étudiants et étudiantes qui s’y intéressent dans un triple objectif : approfondir sur leurs approches épistémologiques et leur scientificité, situer leurs terrains, présenter les démarches méthodologiques articulées aux perspectives théoriques retenues et partager leurs apports. Il s’agira, à partir de ces travaux, d’interroger selon une perspective sociohistorique et épistémologique, le paradigme de la recherche biographique dans le champ des sciences humaines et sociales.

Le Conseil d'administration de l'ASIHVIF

08/12/2021

La liste a été mise à jour suite à l’AG tenue le 10 décembre 2020

LA LETTRE - N° 88 - 27 NoVEMBRE 2021

VINGT CINQ ANS DE VIE D'UNE COLLECTION Quelle (s) histoire (s) en formation ?

27/11/2021

Livre sous la direction de Gaston Pineau et Hervé Breton 

Après vingt-cinq ans de vie de la collection « Histoire de vie et formation », cet ouvrage opère une boucle rétrospective et prospective sur les deux cents ouvrages produits : quelle(s) histoire(s) en vue ?

La première partie retrace l’histoire de la collection, depuis sa fondation en 1996, comme espace de diffusion sociale mais aussi de recherches-formations en réseaux et associations avec les histoires de vie. « Elle vise à construire une nouvelle anthropologie de la formation en s’ouvrant aux productions qui cherchent à articuler histoire de vie et formation ». Deux volets se sont ouverts : le volet narratif de l’expression directe des personnes aux prises avec la vie courante à mettre en forme et en sens ; le volet herméneutique propose de nouvelles réflexions conceptuelles pour comprendre l’inédit de ces formations historiques vitales.

Les trois autres parties regroupent les perspectives d’une quinzaine d’auteur.e.s selon les huit aires bio-formatives qu’ils-elles ont fortement contribué à ouvrir : histoires familiales, éducatives, professionnelles et de santé (2e partie); histoires interculturelles et socio-politiques en pleine effervescence (3e partie); histoires existentielles pour apprendre à conjuguer et rythmer des temporalités à trois vitesses, individuelles, sociales et planétaires (4e partie).

En conclusion d’avenir, Hervé Breton, nouveau responsable de la collection, ouvre les horizons d’une herméneutique du sujet à l’ampleur de l’épreuve autobiographique. Ainsi pourra continuer de se déployer le potentiel heuristique des histoires de vie, que Marie-Claude Bernard, de l’Université Laval au Québec, met en relief dans sa postface.

Modification d'une page personnelle

24/11/2021

La page de Hervé Prévost, Trésorier de l'ASIHVIF, a été modifiée

Invitation : Présentation et signature avec Catherine Schmutz-Brun

23/11/2021

COMMUNIQUÉ

Le 01 décembre 2021 à 19h00 - Edition L'HARMATTAN, 24 rue des Ecoles 75005 Paris

Les éditions L'HARMATTAN invitent à la présentation et signature du livre "HISTOIRES DE VIE ET RAPPORT AU VÉGÉTAL - Ecobiographie en formation" dirigé par Catherine Schmutz-Brun.

Danielle Desmarais

30/09/2021

Mise à jour de sa page personnelle

La Lettre - N° 87 - 21 septembre 2021

Narrativas (auto)biográficas no cinema

20/09/2021

Dossier de la revue brésilienne Revista Brasileira de Pesquisa (Auto)biográfica (v. 6 n. 18 - 2021)

Extrait de l'éditorial

"Imersos numa crise sanitária e política vivemos movimentos que negam as artes e diferentes formas de manifestações e representações da vida. Compreender as produções artísticas e suas diversas linguagens para a vida humana é fundamental para modos como manifestamos, presentamos e narramos a vida através da pintura, da música, do teatro, da literatura

e do cinema, mas também da preservação de equipamentos culturais múltiplos – museus, galerias, cinemas, teatros, parques, etc.

As narrativas e suas relações com a memória são potentes para preservação da história e da memória de uma sociedade, cuja arte e seus equipamentos exercem um papel central…."

Encountering the other: biographies, spaces and relationships in adult education

20/09/2021

Thursday 3 to Sunday 6 March 2022 at Wrocław, Poland

HISTOIRES DE VIE ET RAPPORT AU VÉGÉTAL - Écobiographie en formation

20/09/2021

Livre sous la direction de Catherine Schmutz-Brun

Ont participé à cet ouvrage : Orane Bischoff, Isabelle Chicot, Gabrielle Coulombe, Odile Descamps, Pascal Galvani, Marie-Christine Josso, Debora Kapp, Martine Lani-Bayle, Jocelyne Maire, Monique Pauchard-Kipfer, Gaston Pineau, Catherine Schmutz-Brun

Cet ouvrage sur les histoires de vie avec les végétaux propose une méthodologie nouvelle de recherche-formation : l’éco-biographie comme mouvement d’intério-risation écoformative, de socio-construc-tion écologique et de cosmogénèse planétaire. Les écobiographies des dif-férents contributeurs relatent l’histoire de leurs expériences vécues avec la vie végétale, explicitent des liens, des ap-prentissages, des processus de prises de consciences impliquant un véritable mouvement écoformatif. Les récits sont jalonnés de merveilleux souvenirs de jar-dins, mais aussi de laborieux travail terre-à-terre et de dures luttes éco-citoyennes. Ce mouvement écoformatif est d’autant plus manifeste en 2021 qu’il a été soumis à une pandémie virale qui a impacté les modes de vie des humains et remis en question leurs rapports à la nature Ces récits font éclater la vision myope de la vie végétative comme vie inactive.

Je est un nous - Enquête philosophique sur nos interdépendances avec le vivant

19/09/2021

Livre de Jean-Philippe PIERRON

Pour répondre à la question « qui suis-je », nous ne cessons de raconter des histoires.

Et parmi celles-ci, il y a nos liens à un animal, un arbre, une rivière ou des matières. Dire je, c’est exprimer combien nous sommes reliés à la nature par d’innombrables capillarités secrètes. Jean-Philippe Pierron mène l’enquête auprès de philosophes et penseurs de l’écologie. Souvent, la rencontre d’un animal ou d’un paysage a été le catalyseur de leur engagement, comme si une brèche poétique et sensible s’était ouverte en eux, permettant une nouvelle manière de se penser, d’agir et de sentir, comme si elle avait inauguré un style d’engagement, vivant humain parmi les vivants. Partant de ces constats, il invite chacun à faire retour poétiquement sur sa propre expérience, mettant au jour la dimension écobiographique de sa vie.

Il interroge les conditions sociales et culturelles qui empêchent d’ordinaire de les évoquer, y trouvant une des raisons de la crise de nos liens avec la nature. Cet ouvrage travaille à l’expression des prémisses d’une transformation radicale, en vue de relations plus équilibrées et vivantes avec la nature.

Encountering the other: biographies, spaces and relationships in adult education

11/08/2021

Thursday 3 to Sunday 6 March 2022 at Wrocław, Poland

La Lettre - N° 86 - 06 jullet 2021

Colloque international de Montréal : les documents en streaming

03/07/2021

COMMUNIQUÉ

Bonjour

Il me fait grand plaisir, au nom du comité d’organisation, de vous informer de ce qui suit.

Les vidéos du colloque : Les histoires de vie dans un monde en transformation :au carrefour de la recherche, de la formation et de l’intervention sont maintenant accessibles sur le site  aux personnes inscrites au colloque [Pour les autres, il est toujours possible de s’inscrire sur le site (25$CAD)]

Les vidéos resteront accessibles pour une durée évaluée à 2 ans (30 juin 2023)

https://sites.grenadine.uqam.ca/sites/hv/fr/hv2020.

Il vous sera dorénavant possible de visionner toutes les vidéos en lecture continue (streaming). Il ne sera par contre pas possible de télécharger les vidéos. Nous avons pris cette décision afin d’éviter une diffusion incontrôlée, anonyme et hors contexte des contenus du colloque.

Il nous fera tout aussi plaisir de recevoir vos commentaires après visionnement, vos réflexions, découvertes, apprentissages : montreal2020@histoiresdevie.ca. 

Pour accéder aux vidéos :

- sur le site du colloque, cliquer sur « Mon compte » ou « Ouvrir une session » et se connecter

- cliquer sur l’onglet « Programme »

- cliquer sur l'activité choisie

- cliquer sur « Entrez dans l'espace virtuel »

- cliquer sur « URL de l'enregistrement »

- pour visionner une autre vidéo, retourner à l'onglet « HV2021 » dans le menu de Panopto

Grâce à toutes les personnes qui y ont contribué, ce colloque - et ses vidéos - offrent une vitrine internationale unique sur les pratiques actuelles de l’approche (auto)biographique (récit de vie, histoire de vie, (auto)biographie, démarche autobiographique) pour comprendre les mondes contemporains en profondes transformations, se former et intervenir.

Nous vous en souhaitons une bonne réception!

Danielle Desmarais, coordonnatrice

Ricerca Narrativa e Pedagogia - Formare e accompagnare con le storie di vita

03/07/2021

La 4è édition de l'Ecole d'été de l'Université catholique de Milan se tiendra EN DISTANCIEL les 23 et 24 septembre 2021 de 9.30 à 12.30 et de 15.00 à 18.00

Plusieurs membres de l'ASIHVIF y interviendront.

Présentation :

"Una domanda specifica di comprensione e di accompagnamento attraversa le storie individuali ed i processi sociali. L'approccio narrativo delinea percorsi e intreccia categorie interpretative: urgenza, innovazione permanente, cambiamento, riconoscimento…
Di fronte alle domande di senso che scartano la possibilità di procedure standardizzate, l'accompagnamento è singolare, così che, paradossalmente, la singolarità del processo costituisce il primo tratto generale e comune ad ogni percorso biografico.
Il corso permette di precisare il tema dell'accompagnamento nella produzione delle storie di vita. La produzione creativa del singolo ed il confronto collettivo sostengono l'emancipazione personale e sociale all'interno di diversi percorsi professionali nell'ambito delle scienze umane."

Florence Piron, une penseuse du lien (1966-2021)

11/06/2021

Par Marie-Claude Bernard, pour l’Association internationale des histoires de vie en formation et de recherche biographique en éducation (ASIHVIF) 

Florence a été professeure titulaire au département d’information et de communication à l’Université Laval au Québec. Elle y enseignait la pensée critique à travers des cours pluridisciplinaires sur l’éthique, la démocratie et le vivre-ensemble. Présidente fondatrice de l’Association science et bien commun et de la boutique des sciences et des savoirs « Accès savoirs » de l’Université́ Laval, directrice des Éditions Science et bien commun qui publient en libre accès, elle s’est intéressée aux liens entre l’université, la société et la culture (l’éthique), à la fois comme chercheuse et comme militante pour une science plus ouverte, plus inclusive, socialement responsable et tournée vers le bien commun.

La maison d’édition qu’elle a dirigée a offert à LEL du CRIRES (Livres en Ligne du Centre de Recherche et d’Intervention sur la Réussite Scolaire) de coéditer un des ouvrages collectifs fruit du colloque international de Wroclaw sur la vitalité des approches biographique, La voie des récits Pratiques biographiques en formation, intervention et recherche. Nous avons écrit l’introduction conjointement Hervé Breton, Florence Piron et moi-même. Je voudrais, dans cet hommage, écrire sur son apport aux récits de vie en retraçant brièvement son parcours universitaire et certains de ses travaux, liés plus particulièrement à cette méthodologie.

Née en France, Florence Piron a commencé ses études dans ce pays : D.E.U.G. de philosophie et D.E.U.G. d’histoire à l’Université Paris I et licence d’histoire à l’Université Paris I, Panthéon Sorbonne (1985-1986). Elle est arrivée au Canada pour faire une maîtrise et un doctorat en anthropologie à l’Université Laval. Ancienne étudiante du Lycée Henri IV, à Paris, elle a connu un milieu éducatif élitiste duquel elle a voulu se distancier.

Sa maîtrise (1990) a porté sur les effets de pouvoir-savoir dans l’expertise scientifique et sa thèse (1999) sur la possibilité du lien éthique dans l’écriture scientifique. Elle a ensuite effectué en 2000 un stage postdoctoral à l’Université McGill tout en suivant des cours à l’École nationale d’administration publique (ÉNAP). Son projet de recherche portait sur les enjeux éthiques de l’administration publique (1999-2001). Elle est devenue chercheure en éthique au Conseil de la santé et du bien-être (2000-2003) et professeure associée au Département de sociologie de l’Université Laval (2001-2004) afin d’étudier, grâce à une subvention du Conseil de recherche en sciences humaines du gouvernement du Canada (CRSH), les implications éthiques et politiques de la Nouvelle gestion publique. Elle est arrivée au Département d’information et communication en 2004 pour, entre autres, y enseigner l’éthique et développer le champ de la recherche sur la participation citoyenne et la consultation publique[1]. Volets qu’elle a développés jusqu’à son décès.


[1] Informations apportées par Florence Piron dans ses pages institutionnelle https://www.flsh.ulaval.ca/notre-faculte/repertoire-du-personnel/florence-piron et de l’Institut d’éthique appliquée (IDÉA), dont elle était membre https://www.idea.ulaval.ca/membre/florence-piron.

Discourses, Dialogue and Diversity in Biographical Research ...

11/06/2021

Titre complet : Discourses, Dialogue and Diversity in Biographical Research -An Ecology of Life and Learning

Livre de Alan Bainbridge, Laura Formenti, and Linden West 

This book explores how narratives are deeply embodied, engaging heart, soul, as well as mind, through varying adult learner perspectives. Biographical research is not an isolated, individual, solipsistic endeavor but shaped by larger ecological interactions – in families, schools, universities, communities, societies, and networks – that can create or destroy hope.

Telling or listening to life stories celebrates complexity, messiness, and the rich potential of learning lives. The narratives in this book highlight the rapid disruption of sustainable ecologies, not only ‘natural’, physical, and biological, but also psychological, economic, relational, political, educational, cultural, and ethical. Yet, despite living in a precarious, and often frightening, liquid world, biographical research can both chronicle and illuminate how resources of hope are created in deeper, aesthetically satisfying ways. Biographical research offers insights, and even signposts, to understand and transcend the darker side of the human condition, alongside its inspirations.

Discourses, Dialogue and Diversity in Biographical Research aims to generate insight into people’s fears and anxieties but also their capacity to 'keep on keeping on' and to challenge forces that would diminish their and all our humanity. It provides a sustainable approach to creating sufficient hope in individuals and communities by showing how building meaningful dialogue, grounded in social justice, can create good enough experiences of togetherness across difference. The book illuminates what amounts to an ecology of life, learning and human flourishing in a sometimes tortured, fractious, fragmented, and fragile world, yet one still offering rich resources of hope.

La Lettre - N° 85 - 28 avril 2021

Les histoires de vie dans un monde en transformation : ...

16/04/2021

Titre complet : Les histoires de vie dans un monde en transformation : au carrefour de la recherche, de la formation et de l'intervention

Le colloque se tiendra exclusivement en ligne, les jeudi et vendredi, 27 et 28 mai 2021, ainsi que les jeudi et vendredi, 3 et 4 juin 2021 [L'ASIHVIF est partenaire du colloque]

COMMUNIQUE

Nous avons le plaisir de vous informer que nous avons procédé à la mise en ligne d’une version à jour du programme. En le consultant, vous noterez la richesse et la diversité des thématiques traitées avec les histoires de vie « dans un monde en transformation ». Le programme comprend 55 activités : 4 panels, 15 symposiums, 3 ateliers d’exploration, 35 communications individuelles.

Ce sont au minimum 145 personnes qui se sont engagées à contribuer au colloque, provenant de 18 pays. De ce nombre, nous comptons 30 doctorant.e.s dans une grande variété de disciplines, ce qui reflète notre souci, en organisant ce colloque (et en le reportant d’un an lorsqu’il l’a fallu), de former la relève en histoires de vie et approches narratives. Nous en sommes particulièrement heureux !

De plus, notons l’actualité des thématiques annoncées dans les communications auxquelles les symposiums font aussi écho. Telles sont, à titre d’exemples,

  1. théorie et méthodologie des histoires de vie
  2. pratiques deréconciliation Autochtones/nonAutochtones
  3. migration
  4. parentalité et santé
  5. genre et inclusion sociale
  6. transitions de vie

Le comité d’organisation a pris la décision d’enregistrer toutes les activités du colloque, à l’exception des échanges, ce que permet facilement ZOOM, le support technique de notre colloque en ligne. Plusieurs activités du colloque se déroulant en simultané, il sera plus facile d’avoir accès par la suite à toutes les contributions. Les enregistrements seront déposés sur le site au cours du mois de juin. Ainsi, le rayonnement du colloque et de ses activités se poursuivra de manière illimitée en diffusion continue (« streaming »).

L’inscription est lancée. Vous pouvez dès maintenant vous inscrire sur le site. Les frais d’inscription sont de 25$ CAD pour tout.e présentateur.trice. Le processus d’inscription inclut une case pour signifier votre accord (cession de droits) pour l’enregistrement de l’activité à laquelle vous participez. L’exigence déontologique nous oblige néanmoins à préciser que dans le cas où une personne participant à une activité ne donne pas son accord à l’enregistrement, l’activité ne sera pas enregistrée.

Pour toute info additionnelle,:

 

histoires de vie et récits en formation

18/03/221

Titre complet : Histoires de vie et récits en formation - Pratiques sociales et démarches personnelles

Livre de Hervé Prévost, Marie-Claude Bernard, Davidé Lago 

L’ambition de cet ouvrage vise à clarifier les nuances entre l’histoire de vie et les différentes formes possibles de récits. Cette clarification n’a pas seulement une finalité théorique. Elle doit permettre aux formateurs, aux personnes, de mieux comprendre les enjeux et les ressorts de démarches encore mal connues. Si les dimensions épistémologiques des termes nous renseignent sur les nuances, les objets et les recherches associés, elles cachent aussi la diversité des finalités axologiques, et éthiques des démarches interpellant l’existence.
Cet ouvrage présente les usages contemporains des récits de vie en formation d’adultes en situant leurs ancrages théoriques. Cela en déployant les aspects méthodologiques afin de caractériser les effets de compréhension qu’ils génèrent à la fois chez les chercheurs, les formateurs et chez les sujets qui
s’impliquent. Par l’exposition de pratiques réfléchies provenant des champs de l’éducation, de la formation et de l’intervention sociale, les auteurs proposent de caractériser et de mettre au jour les dispositifs de formation et de recherche-action qui mobilisent les récits de vie dans une visée compréhensive et
émancipatoire.
L’accent est donc porté sur les pratiques, les démarches ou les dispositifs facilitant les effets de compréhension, d’apprentissage et de formation qui résultent de l’expression et de la réception des formes du récit : cela dans le domaine de la formation et de l’orientation, au sein des collectifs de travail, auprès des apprenants, dans les domaines de la formation d'adultes et de l'alternance.

Les histoires de vie dans un monde en transformation : ...

15/03/2021

COMMUNIQUE

Report du colloque Les histoires de vie dans un monde en transformation et nouvelles dates

Il aura lieu exclusivement en ligne, les jeudi et vendredi, 27 et 28 mai 2021, ainsi que les jeudi et vendredi, 3 et 4 juin 2021. Chacune des quatre journées comprendra quatre heures d’activités, de 9H00 à 13H00, heure de Montréal. 

Étant donné la complexité de l’organisation des quatre types d’activité constituant la rencontre virtuelle et l’ampleur des contributions déjà inscrites au programme de l’an passé, nous ne pouvons lancer un nouvel appel à contributions. 

Au nom du comité d’organisation, Danielle Desmarais, coordonnatrice, professeure titulaire École de travail social - Université du Québec à Montréal

 

ColloqueMontrealReport-Mai-Juin2021 ColloqueMontrealReport-Mai-Juin2021 [184 Kb]

La lettre : Numéro 84 - 31 janvier 2021

Les histoires de vie dans un monde en transformation

31/01/2021

Titre complet : Les histoires de vie dans un monde en transformation : au carrefour de la recherche, de la formation et de l'intervention

COMMUNIQUE

Report du colloque Les histoires de vie dans un monde en transformation et nouvelles dates

Il aura lieu exclusivement en ligne, les jeudi et vendredi, 27 et 28 mai 2021, ainsi que les jeudi et vendredi, 3 et 4 juin 2021. Chacune des quatre journées comprendra quatre heures d’activités, de 9H00 à 13H00, heure de Montréal. 

Étant donné la complexité de l’organisation des quatre types d’activité constituant la rencontre virtuelle et l’ampleur des contributions déjà inscrites au programme de l’an passé, nous ne pouvons lancer un nouvel appel à contributions.

Au nom du comité d’organisation, Danielle Desmarais, coordonnatrice, professeure titulaire École de travail social - Université du Québec à Montréal

Mises en récits et corps souffrant(s) - Perspectives croisées

29/01/2021

Le numéro 18 - 2020/1 de la revue CORPS

Présentation générale de la revue :

De la naissance à la mort, le corps est notre compagnon d’existence. Dans nos sociétés développées, il est devenu, notamment depuis la libération sexuelle, une préoccupation et un souci quotidiens, comme le montre le développement des soins corporels. Chacun, à la recherche d’une harmonie entre corps et esprit, entre nature et culture, espère trouver en lui un lieu et un mode de vie.

Depuis 2006, la revue Corps donne la parole à des chercheurs, spécialistes en biologie, éthologie, histoire, anthropologie, sociologie, philosophie, psychologie, psychanalyse et littérature qui dressent le premier inventaire transdisciplinaire des vécus, des représentations, des pratiques, des techniques et des théories du corps dans le monde contemporain, par le biais de rapprochements, d’échos et d’échanges stimulants. La revue CORPS, lancée avec les éditions Dilecta en 2006, poursuit, depuis 2011 à CNRS Editions, la confrontation et la mise en perspective des travaux sur le corps en sciences humaines et sociales et en sciences de la vie par une réflexion pluridisciplinaire. Il s’agit de prendre la mesure des enjeux scientifiques et idéologiques autour du corps....

Certificat Récits de vie et accompagnement biographique

29/01/2021

De Septembre 2021 – Décembre 2022, une frormation en 3 niveaux 'Université de Fribourg

CERTIFICAT DE FORMATION CONTINUE UNIVERSITAIRE
Composer avec les rythmes de l’existence et accompagner les transformations vécues
La production de récits de vie rencontre aujourd’hui un intérêt croissant, que ce soit dans le cadre familial, à l’école, en formation, au travail, dans la prise en charge de personnes vulnérables, dans les soins, ou encore en librairie ou sur Internet. Faire la narration d’un événement, d’un moment, d’une période ou d’une vie entière, c’est faire un travail de mise en mots à travers lequel on revisite le sens attribué à son expé-
rience. En permettant de tisser des liens entre les faits – vécus ou imaginaires – qui constituent notre quotidien et les événements qui font bifurquer le cours de la vie, le travail biographique repose sur des processus d’énonciation, d’écriture, de réflexion et de dialogue, à travers lesquels se développent à la fois la compréhension de soi et d’autrui, mais aussi des dynamiques identitaires qui façonnent l’existence au fil du temps. A une époque où les rythmes de vie, les innovations technologiques, et les changements sociaux sont marqués par le sceau de l’accélération, il n’est pas surprenant dès lors que se multiplient les démarches à travers lesquelles des récits de vie, individuels ou collectifs, sont produits et partagés (de l’autobiographie de personnes illustres à celle de gens ordinaires, des pratiques d’orientation professionnelle aux séances de thérapie, de la prise en charge de personnes en situation de rupture à l’accompagnement de personnes en fin de vie, du recueil biographique à l’écriture d’un blog). L’élaboration d’un récit de vie constitue en effet un moyen privilégié d’identifier des repères, des modèles et des filiations, comme autant de ressources dont on peut garder une trace, sur lesquelles on peut prendre appui, et qu’il est possible de transmettre dans un contexte en constante évolution....

« En 2011, Catherine Schmutz-Brun créait le Certificat de « Recueilleurs et recueilleuses de récits de vie » en collaboration avec le Service de la Formation Continue de l’Université de Fribourg (Suisse). A l’occasion de son départ de l'Université, elle passe aujourd’hui le témoin à Michel Alhadeff-Jones qui reprend la responsabilité de ce programme en proposant une nouvelle formule intitulée « Récits de vie et accompagnement biographique ». La première cohorte de ce nouveau programme débutera la formation en septembre 2021. Les inscriptions sont désormais ouvertes jusqu’au 31 mars prochain sur le site du Service de la Formation Continue

CAS HdV 2021-2022CAS HdV 2021-2022 [3.642 Kb]

Pesquisa com narrativas de crianças e jovens

29/01/2021

Le numéro 15 - septembre-décembre 2020 de la revue Revista Brasileira de Pesquisa (Auto)biográfica

Tous les articles sont disponibles en ligne (en PDF). La majorité en Portugais (Brésil) et certains en Anglais et Français (Québec)

Notre Assemblée générale du 10 décembre 2020

08/01/2021

Cette AG s'est tenue en visio-conférence

Nouveau bureau :

Présidente : Marie-Claude Bernard Vice Président : Hervé Breton Trésorier : Hervé Prévost Secrétaire : Livia Cadei

 

 

 

 

Des documents des AG depuis 2007 sont en ligne

Se former et accompagner par les histoires de vie

07/01/2021

Les 24 et 25 juin 2021, colloque organisé par l'IST Pierre Bourdieu et l'ASIHVIF - 8 cours Léon Bérard à Pau

Présentation : De la crise aux histoires de vie en formation

Et si cette crise sanitaire sans précédent était une formidable occasion de repenser le cours de nos vies ; Une nouvelle manière de penser nos relations, dans le monde, avec nous-même et les autres.

Car ce qui est en question ne se pose plus en termes de concurrence, de recherche de performance ou de compétition, mais plutôt dans nos modes d’agir, nos manières de partager, de coopérer, de cheminer ensemble. Finalement c’est probablement parce que nous sommes atteints dans nos corps, dans notre existence propre et dans les restrictions relatives à nos libertés individuelles que le sens de la vie est réinterrogé. Là où il s’agissait d’acquérir ou de posséder, il s’agit maintenant de comprendre qui nous sommes, comment nous voulons exister personnellement et socialement. Autrement dit, chercher à comprendre ce qui nous arrive pour être ensemble sur notre planète.

Comment en sommes-nous arrivés là ? C’est par cette simple question, à un moment particulier de la vie, que s’enclenche parfois la démarche en histoire de vie. En s’arrêtant de courir, en ralentissant les temps qui s’imposent à nous, nous pouvons réinterroger le sens de notre vie, nous engager dans une quête de sens sur l’existence. Pour cela, il nous faut revenir sur notre passé, repenser nos pratiques sociales et nos expériences personnelles, repenser nos manières de faire, reconstruire une histoire apurée de ce qui nous asservit, faire de notre vie une histoire.

Et si la formation n’était pas uniquement une question d’acquisition de savoirs, mais aussi et avant tout une démarche de mise en forme permettant à chacun en conscience de considérer ses expériences, de leur donner une cohérence, de s’engager dans une visée d’existence partagée pour le bien commun.

Aussi proposer ce colloque, La « place » de la personne dans les accompagnements institués ;   Se former et accompagner par les histoires de vie », est pour nous l’occasion d’élaborer collectivement des réponses que peuvent se poser de nombreuses personnes. C’est aussi participer à la reconnaissance des pratiques, à les situer dans une perspective épistémologique, à leur proposer un cadre méthodologique et éthique ; Finalement, partager ensemble sur ce qui participe d’une démarche d’élaboration de connaissances incarnées et inter-personnelles.

Au nom du comité d’organisation, Hervé Prévost

Les propositions de communication devront être envoyées avant le 31 mars 2021.

Martine à l'épreuve de l'Université

18/12/2020

Livre de Pierre Chambon & Martine Lani-Bayle

La façon dont nous vivons nos parcours professionnels est de plus en plus étudiée, entre souffrance au travail versus plaisirs, choix imposé ou vocation, diversification ou spécialisation. Mais certains métiers sont peu exposés, notamment ceux des enseignants-chercheurs universitaires. L'une d'entre eux s'est prêtée à une telle exploration, qui a pris la forme de onze entretiens construits selon une démarche menée par Pierre Chambon et se situant au cœur de ses propres travaux de recherche: les histoires de vie en formation.

La lettre : Numéro 83 - 26 novembre 2020

Assemblée générale de l'ASIHVIF

24/11/2020

AG réservée aux adhérent.e.s

Elle aura lieu le 10 décembre 2020 à 18h00, heuure de France.
Un lien de connection sera envoyé ultriéurement.

CHRONIQUE DU VÉCU D'UNE PANDÉMIE PLANÉTAIRE

24/11/220

Titre complet : CHRONIQUE DU VÉCU D'UNE PANDÉMIE PLANÉTAIRE -Récits d'universitaires, d'Est en Ouest, premier semestre 2020

Livre sous la direction d'Hervé Breton

En trois mois, de janvier à mars 2020, la Covid-19, appelée maladroitement dans un premier temps, le « virus chinois », s'est propagée sur le monde, contaminant au 1er août plus de 17 millions de personnes et ayant entraîné le décès de plus de 650 000 personnes. Depuis le 1er janvier, les populations ont dû apprendre à vivre avec le virus, en conduisant leur vie avec des niveaux d'incertitude élevés. Cet ouvrage fait suite à un séminaire international organisé le 20 juin 2020, qui, en une journée, a donné la parole à 28 enseignants-chercheurs exerçant dans le domaine des sciences humaines et sociales, dans différentes universités du globe.

Le concept : collecter de 28 à 30 récits à un instant T, soit la journée du 20 juin, sur la manière dont la pandémie Covid s'est imposée dans la vie quotidienne ; décrire l'expérience vécue durant le confinement ; examiner les apprentissages et processus de formation générés par cette expérience ; analyser ce que révèle cet événement à l'échelle du socioéconomique et du sociopolitique.

Se former et accompagner par les histoires de vie

23/11/2020

REPORTE au 24 et 25 juin 2021

Les 5 et 6 novembre 2020, colloque organisé par l'IST Pierre Bourdieu et l'ASIHVIF - 8 cours Léon Bérard à Pau

Présentation : De la crise aux histoires de vie en formation

Et si cette crise sanitaire sans précédent était une formidable occasion de repenser le cours de nos vies ; Une nouvelle manière de penser nos relations, dans le monde, avec nous-même et les autres.

Car ce qui est en question ne se pose plus en termes de concurrence, de recherche de performance ou de compétition, mais plutôt dans nos modes d’agir, nos manières de partager, de coopérer, de cheminer ensemble. Finalement c’est probablement parce que nous sommes atteints dans nos corps, dans notre existence propre et dans les restrictions relatives à nos libertés individuelles que le sens de la vie est réinterrogé. Là où il s’agissait d’acquérir ou de posséder, il s’agit maintenant de comprendre qui nous sommes, comment nous voulons exister personnellement et socialement. Autrement dit, chercher à comprendre ce qui nous arrive pour être ensemble sur notre planète.

Comment en sommes-nous arrivés là ? C’est par cette simple question, à un moment particulier de la vie, que s’enclenche parfois la démarche en histoire de vie. En s’arrêtant de courir, en ralentissant les temps qui s’imposent à nous, nous pouvons réinterroger le sens de notre vie, nous engager dans une quête de sens sur l’existence. Pour cela, il nous faut revenir sur notre passé, repenser nos pratiques sociales et nos expériences personnelles, repenser nos manières de faire, reconstruire une histoire apurée de ce qui nous asservit, faire de notre vie une histoire.

Et si la formation n’était pas uniquement une question d’acquisition de savoirs, mais aussi et avant tout une démarche de mise en forme permettant à chacun en conscience de considérer ses expériences, de leur donner une cohérence, de s’engager dans une visée d’existence partagée pour le bien commun.

Aussi proposer ce colloque, La « place » de la personne dans les accompagnements institués ;   Se former et accompagner par les histoires de vie », est pour nous l’occasion d’élaborer collectivement des réponses que peuvent se poser de nombreuses personnes. C’est aussi participer à la reconnaissance des pratiques, à les situer dans une perspective épistémologique, à leur proposer un cadre méthodologique et éthique ; Finalement, partager ensemble sur ce qui participe d’une démarche d’élaboration de connaissances incarnées et inter-personnelles.

Au nom du comité d’organisation, Hervé Prévost

Les propositions de communication devront être envoyées avant le 12 février 2021.

An Ecology of Life and Learning: Discourses, dialogue and diversity in ...

23/11/2020

Titre complet : An Ecology of Life and Learning: Discourses, dialogue and diversity in biographical research

Du 4 au 7 mars 2021 à Wroclaw en Pologne (pour l'instant prévue en ligne)

Due to the uncertainties of the pandemic, the conference will be held online. We are very sorry, since the quality of our conferences stands in the construction of a sense of community. Nonetheless, we wish to guarantee this opportunity to our oldcomers and especially to the new researchers, in these times of isolation and segregation. So, we will revise the program to sustain good enough dialogue and space for reciprocal feedback, using the online facilities in a creative and sustainable way.
Be ready to send your presentation in advance.
The costs of the conference will be communicated as soon as we have an idea of the number of participants.

Since its first meeting in Geneva, ESREA’s Life History and Biography Network (LHBN) has been a forum for a wide range of researchers, including doctoral students, drawing on different disciplinary backgrounds, and coming from every corner of Europe, and beyond.
 The Network has been meeting for 28 years, with annual conferences centred on the role of biographical narratives, storytelling, subjectivity and intersubjectivity, as well as memory, in researching human lives and experiences of learning. Thematic and methodological interests, as well as dissatisfaction with dominant research methods and epistemologies, have drawn diverse researchers together, from different contexts, language communities and varying preoccupations. Our conferences are based on the recognition and celebration of the diversity of methods, approaches and epistemologies in researching adult education and learning. Our aim is to create spaces for dialogue, reflexivity and discovery, in order to sustain trustful collaboration, publications and collaborative research projects.

Notre ami Daniel Feldhendler, membre du CA de notre association, nous a quittés

14/11/2020

Né le 31 mai 1947, décédé le 27 octobre 2020.

Enseignant de français langue étrangère, animateur et formateur dans les programmes de l’Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ), il est depuis 1979 maître de conférences à l’Institut des langues et littératures romanes de l’université Goethe où il développe des approches dramaturgiques et relationnelles de l’apprentissage des langues en même temps qu’une sensibilisation à l’interculturel par la dramaturgie et le psychodrame.

En 1977, il fonde avec Bernard et Marie Dufeu le Centre de psychodramaturgie linguistique de Mayence et pose les premiers jalons d’une dramaturgie relationnelle visant le développement d’attitudes qui favorisent l’expression spontanée, la communication relationnelle et la créativité en pédagogie. Dans les années qui suivent, il approfondit ses conceptions de la formation et de la relation éducative auprès d’Augusto Boal (Théâtre de l’Opprimé) à Paris, dans les instituts Moreno (Psychodrame) en Allemagne et auprès de Jonathan Fox (Playback Theatre) à New York.

Une cérémonie lui a rendu hommage le 20 novembre à 11h15 au cimetière Bornheim de Francfort-sur-le-Main.

  • Lire l'hommage par l'équipe du Sujet dans la cité
  • En 2005, il a publié Théâtre-miroirs. L'histoire de vie mise en scène. Editions Téraèdre . Fiche sur le site de l’éditeur ICI
  • En 2019, il a publié un texte dans l’ouvrage collectif Les voies du récit. Pratiques biographiques en formation, intervention et recherche coordonné par Marie-Claude Bernard, Geneviève Tschopp et Aneta Slowik. Une belle synthèse de son travail intitulé Théâtre et histoires de vie, accesible en ligne  ICI

La lettre - numéro 82 - 20 octobre 2020

Se former et accompagner par les histoires de vie

18/1082020

Les défis de l'évaluation dans les pratiques de reconnaissance et de validation.

18/10/2020

Titre complet : Les défis de l'évaluation dans les pratiques de reconnaissance et de validation des acquis de l'expérience (RVAE) - Hors série 2020

Un numéro hors-série 2020 de la revue CHEMINS DE FORMATION

Le processus de reconnaissance et de validation des acquis de l´expérience a fait émerger des pratiques nouvelles d´évaluation, étayées par des méthodologies et des outils innovants. Ce numéro de Chemins de formation a pour finalité d'appréhender l'origine de ces défis et leur traduction dans la détermination des actions produites et induites par les acteurs concernés, à partir de recherches scientifiques développées dans le champ des sciences de l´éducation dans divers pays d´Europe (France, Portugal, Suisse, Belgique, Irlande).

Pesquisa com narrativas de crianças e jovens

18/10/2020

Le numéro 15 - septembre-décembre 2020 de la revue Revista Brasileira de Pesquisa (Auto)biográfica

Tous les articles sont disponibles en ligne (en PDF). La majorité en Portugais (Brésil) et certains en Anglais et Français (Québec)

Tenir parole - Responsabilités des métiers de la transmission

18/10/2020

Livre de Mireille Cifali

Nous sommes des êtres de langage. Dans les métiers de la transmission, Mireille Cifali nous rappelle l’essentialité d’une parole fiable, afin que le dialogue annoncé ne soit pas un vain mot. Dialogue engagé entre les professionnels qui souhaitent collaborer, inclure. Dialogue rompu quand on en vient à exclure. Avec parfois un monologue. Un silence laissant seul. Un jugement qui enferme. Avec nous, Mireille Cifali aborde l’art de tenir parole. Elle évoque la toujours présente violence vécue qui, par les mots, se transforme. Elle nomme les attitudes et les paroles qui assurent une position d’autorité, et non plus de pouvoir. Ainsi, un regard tendre peut se construire jusque dans les rencontres difficiles, pour la dignité de chacun. Dès lors, face au discours de l’efficacité s’inscrit la responsabilité qualitative de nos gestes adressés. Face à un futur avec ses rêves de scientificité, sa technologie, s’avancent nos craintes et nos soins. Afin de sauvegarder l’expérience et le temps d’apprendre.

La perte de soi

18/10/2020

Livre de Jean-Francois Chiantaretto

La perte de soi : nécessité intérieure et autodestructivité   La perte de soi est souhaitable pour tout un chacun, au titre d'une nécessité intérieure. Se parler et parler, être présent dans les mots et être représenté par les mots : cela suppose de consentir à se perdre, à ne jamais coïncider avec soi-même. À l'opposé, il est une autre figure de la perte de soi, relevant de la destructivité et de l'autodestructivité : la disparition de soi à soi-même. Comment survivre à cette perte ? Telle est bien la question posée par « l'existence limite », qui traverse tout le livre. Avec deux éclairages, aussi indirects qu'essentiels. D'une part, le dialogue de Freud et Ferenczi, destructeur et créateur, qui re-commence la psychanalyse. D'autre part, l'écriture survivante de Kertész, qui fait oeuvre de l'effacement.

La lettre - Numéro 81 - 22 juin 2020

Se former et accompagner par les histoires de vie

19/06/2020

REPORTE

Les 5 et 6 novembre 2020, colloque organisé par l'IST Pierre Bourdieu et l'ASIHVIF - 8 cours Léon Bérard à Pau

Présentation : De la crise aux histoires de vie en formation

Et si cette crise sanitaire sans précédent était une formidable occasion de repenser le cours de nos vies ; Une nouvelle manière de penser nos relations, dans le monde, avec nous-même et les autres.

Car ce qui est en question ne se pose plus en termes de concurrence, de recherche de performance ou de compétition, mais plutôt dans nos modes d’agir, nos manières de partager, de coopérer, de cheminer ensemble. Finalement c’est probablement parce que nous sommes atteints dans nos corps, dans notre existence propre et dans les restrictions relatives à nos libertés individuelles que le sens de la vie est réinterrogé. Là où il s’agissait d’acquérir ou de posséder, il s’agit maintenant de comprendre qui nous sommes, comment nous voulons exister personnellement et socialement. Autrement dit, chercher à comprendre ce qui nous arrive pour être ensemble sur notre planète.

Comment en sommes-nous arrivés là ? C’est par cette simple question, à un moment particulier de la vie, que s’enclenche parfois la démarche en histoire de vie. En s’arrêtant de courir, en ralentissant les temps qui s’imposent à nous, nous pouvons réinterroger le sens de notre vie, nous engager dans une quête de sens sur l’existence. Pour cela, il nous faut revenir sur notre passé, repenser nos pratiques sociales et nos expériences personnelles, repenser nos manières de faire, reconstruire une histoire apurée de ce qui nous asservit, faire de notre vie une histoire.

Et si la formation n’était pas uniquement une question d’acquisition de savoirs, mais aussi et avant tout une démarche de mise en forme permettant à chacun en conscience de considérer ses expériences, de leur donner une cohérence, de s’engager dans une visée d’existence partagée pour le bien commun.

Aussi proposer ce colloque, La « place » de la personne dans les accompagnements institués ;   Se former et accompagner par les histoires de vie », est pour nous l’occasion d’élaborer collectivement des réponses que peuvent se poser de nombreuses personnes. C’est aussi participer à la reconnaissance des pratiques, à les situer dans une perspective épistémologique, à leur proposer un cadre méthodologique et éthique ; Finalement, partager ensemble sur ce qui participe d’une démarche d’élaboration de connaissances incarnées et inter-personnelles.

Au nom du comité d’organisation, Hervé Prévost

La lettre - Numéro 80 - 09 juin 2020

Devenir biographe : Prêter sa plume pour écrire la vie des autres

 07/06/2020

Livre de Michèle Cléach et Delphine Tranier-Brard 

Ce livre répond aux questions au fur et à mesure qu'elles se posent au cours de la réalisation d'une biographie, depuis le premier contact avec le client jusqu'à la publication, quel que soit le mode de publication (tapuscrit, autoédition, édition grand public). Les auteures commencent par proposer de mettre en place un outil du biographe le carnet de bord. Elles font ensuite une incursion dans ce que l'on appelle aujourd'hui le champ biographique pour y situer « la biographie familiale » qui est plus particulièrement l'objet de ce livre. Elles cernent les profils des personnes qui souhaitent devenir biographes et ceux des personnes qui font appel à un biographe. Elles entrent ensuite dans le concret du métier avec l'entrée en relation, le recueil du récit, les outils de la transcription et leurs différents impacts, les questions de la vérité, de la mémoire et de la transmission, les effets du récit sur le client et le biographe. À partir de la question : quel biographe voulez-vous être ? Elles traitent des notions de posture, de cadre, de déontologie et d'éthique. Elles passent ensuite à toutes les questions liées à l'écriture du récit ? : structure du texte, temps de la narration, narrateur, etc., celles liées aux méthodes du travail et de validation avec le biographé, comment finir le texte et comment finir la relation. Dans la dernière partie, elles examinent les questions liées à l'édition, les questions juridiques et l'aspect commercial du métier. Celles aussi de la formation continue indispensable si l'on veut rester un biographe compétent­. Tout au long du texte des témoignages de biographes, des propositions d'écriture, des présentations de cas, des suggestions pour un carnet de bord viennent émailler leur propos.

[Pour acheter chez l'éditeur]

RECHERCHE NARRATIVE ET PÉDAGOGIE : RÉCITS DE VIE EN FORMATION

07/06/2020

Summer School 2020 - III ÉDITION 10 - 11 septembre 2020 en ligne

La troisième édition de l'Université d'été de Summer School Ricerca narrativa e pedagogia: storie di vita in formazione dell’Università Cattolica, vise à approfondir le rôle du temps en tant qu'organisateur de signification et de configuration de l'expérience vécue. La narration avec et dans le temps produit des effets tant du point de vue de la formation de soi que dans l'attribution d'un sens aux faits et événements qui marquent la vie et l'expérience professionnelle des personnes. L'université d'été approfondira les processus qui lient "temps et narration" pour réfléchir à leur dimension formative et expérientielle.

 

Version italienne

RICERCA NARRATIVA E PEDAGOGIA: STORIE DI VITA IN FORMAZIONE

III EDIZIONE 10 – 11 SETTEMBRE 2020 on line

La terza edizione della Summer School Ricerca narrativa e pedagogia: storie di vita in formazione dell’Università Cattolica, mira ad approfondire il ruolo del tempo come elemento organizzatore di significati e configuratore dell'esperienza vissuta. Narrare con e nel tempo produce effetti sia dal punto di vista formazione di sé sia nell’attribuzione di senso ai fatti ed agli eventi che segnano la vita e l'esperienza professionale delle persone. La Summer School approfondirà i processi che legano "tempo e narrazione" per riflettere sulla loro dimensione formativa ed esperienziale.

 

Présentation par Livia Cadei (en Italien) 

Contact : Livia Cadei

Voyage et formation de soi ...

07/06/2020

Titre complet : Voyage et formation de soi - Vivre l’épreuve de l’ailleurs, entre initiations et mobilités

Livre de Loïc Brémaud, Hervé Breton et Sébastien Pesce (dir.)

Cet ouvrage envisage comme ressort essentiel du « voyage formateur » ce qui est éprouvé par le sujet voyageur. Il considère les dimensions expérientielles, notamment selon la perspective de l’autoformation existentielle. L’ouvrage est organisé autour de l’étude de voyages considérés pour leurs vertus initiatiques, de récits à la première personne de chercheurs ayant vécu des expériences de voyage au long cours, finalement de la mise en perspective des mobilités étudiantes. Cette collection de textes intéressera particulièrement les acteurs de la mobilité internationale, dans les champs de l’enseignement supérieur ou de la formation professionnelle.

Vies et récits durant la catastrophe

06/06/2020

Le Samedi 20 juin 2020, web conférence de l'Université de Tours, en partenariat avec l’ASIHVIF - Récits de vie et formation au moment de la catastrophe : perspectives internationales

Vivre la catastrophe, c’est faire l’expérience de l’épreuve de l’incertain, du péril, de la perte, voire du deuil. Qu’elle soit vécue à l’échelle individuelle, collective ou mondiale, la catastrophe fait entrer dans le régime de l’incertain. Elle augure un cycle de mort/renaissance qui provoque la perte d’agentivité, la rupture des anticipations, l’émergence de nouvelles solidarités. Face à ces processus qui peuvent tétaniser et sidérer, l’une des fonctions du récit est de restituer une durée à l’expérience et de réinstaurer des formes d’historicité. La journée du 20 juin sera l’occasion de faire un tour du monde des récits de vie sous la période Covid. Ce tour du monde s’amorcera au Japon, continuera ensuite avec un stop en Inde, puis en Pologne, puis en Italie, en Espagne, au Portugal, en Suisse, en France, au Brésil, au Canada. L’ensemble des conférences seront en live, avec possibilité de les visionner ensuite. Vous pouvez vous inscrire en tant que participants. [Présentation en plusieurs langues]

APRÈS LE BAGNE, L'EMPREINTE DES CHAÎNES

24/05/2020

Livre de Monique Gaigneux

Les descendants d'un bagnard étaient marqués du sceau d'infamie. Et pour combien de générations ? Quand tenter de comprendre cette chape de plomb qui pèse sur le dos conduit à la découverte d'un ancêtre condamné « aux travaux de force », pour attentat à la pudeur, c'est le choc ! Se questionnant sur la transmission intergénérationnelle de mères à filles, l'auteure a entrepris un travail d'exploration de l'histoire familiale ancestrale. D'où la rencontre avec Victorien le grand-père de son grand-père. Entre rejet d'un héritage honteux et tenu secret et obligation de l'affronter pour s'en séparer, l'auteure, en racontant, se libère.

Les histoires de vie dans un monde en transformation

22/05/2020

Communiqué

Report du colloque Les histoires de vie dans un monde en transformation et nouvelles dates

Le colloque international prévu à Montréal (UQAM) du 19 au 22 mai 2020 a dû être reporté à cause de la pandémie de la covid-19. Il nous fait maintenant plaisir de vous annoncer les nouvelles dates. Si les conditions sont réunies, nous aurons le plaisir de vous accueillir à l’UQAM du mardi, 18 mai au vendredi, 21 mai 2021. Nous vous y attendons!

Adresse du site pour des mises à jour : https://sites.grenadine.uqam.ca/sites/hv/fr/hv2020

Au nom du comité d’organisation, Danielle Desmarais, coordonnatrice, professeure titulaire École de travail social - Université du Québec à Montréal

L’approche biographique et l’approche narrative dans l’intervention ...

28/04/2020

Titre complet : L’approche biographique et l’approche narrative dans l’intervention : convergences et spécificités.

Appel à contributions pour le volume 33, numéro 1 (printemps 2022) de la revue "Nouvelles pratiques sociales" (numéro sous la codirection de Danielle DESMARAIS, Professeure titulaire, École de travail social, UQAM et Annie GUSEW, Professeure associée, École de travail social, UQAM)

Ce numéro de la revue NPS veut rendre compte de la diversité des pratiques d’intervention avec l’approche biographique et avec l’approche narrative, de leurs caractéristiques respectives et de leur apport actuel dans un monde en profondes transformations sociales.

L’intervention est axée sur le changement. Un changement bénéfique aux individus, aux groupes ou aux collectivités, doublé, dans l’intervention sociale, d’objectifs de réduction des inégalités, des injustices, de promotion des droits, etc. Ce qu’on appelle maintenant l’approche biographique (Bertaux, 1980) d’une part et l’approche narrative d’autre part permettent de réaliser ces différents types de changement. L’approche biographique regroupe un grand nombre de pratiques et d’appellations, transitant depuis le début du XXe siècle du récit de vie en tant que technique de collecte de données en recherche – à l’histoire de vie et à l’(auto)biographie – vers le développement progressif d’une méthodologie autonome en sciences humaines, sociales et éducatives. La véritable révolution paradigmatique opérée par l’approche biographique tient toutefois au renversement complet de la posture motrice de production de connaissance et, conséquemment, d’intervention, qui est passée du chercheur.e-intervenant.e vers le ou les sujet(s) qui se raconte(nt). L’approche narrative, pour sa part, participe de ce nouveau paradigme car l’intervenant.e narratif.ve se distancie résolument de la position d’expert.e et place les savoirs de l’usager.e ainsi que les savoirs locaux au cœur de l’intervention.

Pour développer cette proposition, il nous semble important d’aborder quelques éléments du processus inédit d’intervention avec l’approche biographique, et plus particulièrement de son utilisation dans des groupes.  De plus nous traiterons de la posture clinique commune à l’une et l’autre approches, des enjeux théoriques et méthodologiques de la narration de soi dans l’intervention, en particulier dans l’approche narrative, ainsi que du rôle de l’intervenant.e dans les deux approches. Enfin, il nous semble essentiel d’aborder quelques effets de l’intervention biographique ou narrative : la réarticulation de la temporalité et l’édification d’un monde meilleur....

Revista Brasileira de Pesquisa (Auto)biográfica" (v. 5, n. 13 (2020)

27/04/2020

La revue brésilienne "Revista Brasileira de Pesquisa (Auto)biográfica" (v. 5, n. 13 (2020) vient de paraître

Vous trouverez tous les articles (la majorité en Portugais) sur les site de la revue ICI

Egalement des articles parus en français : 

Un article de Marie-Christine Josso

Titre complet : Les récits de vie et de formation: leurs fonctionnalités en recherches, formations et pratiques sociales 

Ce texte présente une tentative de délimiter les contours actuels et les ouvertures possibles de l’usage des (auto)biographie dans les champs de l’éducation, la formation, la santé, le social, les ressources humains en entreprises et cela quelque soient les formes méthodologiques et les façons de donner à voir (les arts inclus) qui seront données par les chercheurs, les auteurs, les professeurs et les formateurs. Les fonctions construites appartiennent aux prémisses d’une épistémologie méta-disciplinaire du sujet connaissant qui reste à construire par les nouvelles générations....

Un article de Gaston Pineau

Titre complet : Pour ancrer une politique de recherche en sciences humaines dans les histoires de nouvelles professionnalités socio-éducatives en formation

Pour que l’aventure des histoires de vie en formation influe sur les politiques de recherche en sciences humaines, l’article présente trois dispositifs français visant à mettre en culture publique les parcours de nouvelles professionnalisations de formateurs/ éducateurs sociaux, aux frontières des individus et des institutions: un dispositif d’ancrages documentaires dans des itinéraires de lectures, de recherches et de pratiques d’enseignants-chercheurs innovants; un autre d’appel à autobiographies professionnelles de formateurs d’adultes pionniers. Enfin la troisième partie présentera une utilisation personnelle de quatre portes pour entrer chez soi et tenter de mettre en culture les trésors cachés d’autoformation que toute vie recèle...

La lettre - Numéro 79 - 21 avril 2020

Pratiques d’orientation clinique en travail social

20/04/2020

Ouvrage collectif sous la direction de Sébastien Ponnou et Christophe Niewiadomski.

Avec les contributions de Mireille Cifali, Pascal Fugier, Vincent de Gaulejac, Florence Giust-Desprairies, Philippe Lyet, Marie Rose Moro, Rahmet Radjack, Jean-Bernard Paturet, Bertrand Ravon, Guy de Villers.

Cet ouvrage entend dénoncer le risque croissant de marchandisation, de technocratisation et de standardisation des pratiques relationnelles dans les différents domaines du soin, de l’éducation et de l’intervention sociale.
Partant d’une lecture critique des Pratiques fondées sur des données probantes en travail social – Evidence Based Practice in Social Work, il rassemble des spécialistes des principales composantes des recherches et pratiques cliniques en sciences humaines (psychanalyse, clinique de l’éducation, clinique narrative, clinique institutionnelle, sociologie clinique, psychologie clinique, ethnopsychiatrie, philosophie) pour en discuter les effets et les enjeux dans le domaine de l’intervention sociale.
Leurs apports doivent permettre de saisir les coordonnées théoriques, pratiques, éthiques et méthodologiques d’une pratique d’orientation clinique en travail social – Clinical Based Practice in Social Work comme alternative aux conceptions technocratiques, néopositivistes et libérales de la relation d’aide.

Récits de vie et savoirs : enjeux des enquêtes narratives ?

29/03/2020

Appel à textes pour la revue RECHERCHES QUALITATIVES (Volume 40, numéro 1, automne 2021)

Cet appel à textes interroge les usages contemporains des formes de récits de vie en recherche qualitative en déployant notamment des aspects méthodologiques afin de caractériser les effets de compréhension qu’ils génèrent chez les chercheurs·euses et chez les sujets qui s’impliquent. 

Mise en contexte
Les premiers usages des récits de vie en sciences humaines et sociales datent d’au moins un siècle. En anthropologie et en histoire, le recueil des récits a été privilégié dans les enquêtes de terrain et la recherche documentaire dès l’émergence de ses champs de recherche. En sociologie, les approches biographiques ont été employées en proposant un nouveau paradigme de recherche s’appuyant sur des méthodes qualitatives. Elles sont associées aux travaux de Thomas et Znaniecki de l’Université de Chicago et à la parution en 1918 de leur œuvre « Le Paysan polonais en Europe et en Amérique ». L’introduction des récits de vie en sciences humaines et sociales dans le monde francophone est plus récente. Ce passage de la narration biographique comme modalité de recherche et d’enquête date d’une quarantaine d’années. Les récits de vie ont été introduits dans une pluralité de recherches qualitatives s’intéressant à des problématiques telles que le chômage, la précarité, …

Databiographie

29/03/2020

Livre de Charly Delwar

Charly Delwart a toujours eu question à tout. Quand il a découvert, à la lecture d’une statistique, qu’il y avait sur Terre 200 000 loups sauvages pour 400 millions de chiens domestiques, il s’est posé une nouvelle question : si deux simples chiffres donnent une idée claire de ce que notre monde devient, est-ce que les statistiques pourraient aussi éclairer sa propre existence ? Dire qui il a été et qui il est aujourd’hui, à cet instant précis de ses 44 ans ?
En cherchant à représenter graphiquement sa vie intérieure et sociale, Charly Delwart crée un nouveau genre de biographie : celle qui se raconte en chiffres, en illustrant ses données personnelles d’histoires et de souvenirs. Une databiographie.

Qu’est-ce que l’on raconte de sa vie en la quantifiant ? C’est la question que pose ce livre. Et sa réponse est littéraire puisqu’il invente un mode de déchiffrement de soi, qu’il tend comme un miroir : en plongeant dans la databiographie d’un autre, c’est lui-même que le lecteur reconnaîtra

« Togetherness » and its discontents

29/03/2020

Livre de Lorenza Garrino et Barbara Brusch

In an era of new racisms, of walls that rise in the name of indifference and hatred, of seas where the desperate lives of men and women are lost hosting a conference whose title starts with the word “Together-ness” is a privilege and at the same time a sign of hope. It is a privile-ge because it means being able to bring together to our country an international community that, for more than 25 years, has put peo-ple and their stories at the centre of its research and training activi-ties. Humanity has an urgent need to find interests that unite rather than divide, indeed interests that orient the different forms of indivi-dual and social actions in the view of a common well-being. Howe-ver, the title of this conference also includes a second key term, “discontents”. Discontents is seen in its necessary and fundamental dimension of human existence and complex organizational systems This was the meaning of the Turin conference in which, for three whole days: scholars, operators, students and researchers tried to give answers to questions such as: What kind of learning emerges from the experiences of connectedness? Can life-based or narrative resear-ch itself enhance togetherness, and if so how, in which conditions and with what effects? Can togetherness become a delusion, a mysti-fication, a prison for the mind, or an obstacle in a world that celebra-tes individualism? This volume collects the numerous answers that arose during the working days and offers a plurality of looks as well as a variety of proposals that do not claim to be exhaustive, but offer themselves as starting points for other “conversations”. The variety of themes and approaches presented in this volume allows us to represent the togetherness as a kind of kaleidoscope: the elements are always the same, but depending on the rotation and position the shapes vary by proposing different figures

La lettre - n° 78 - 07 mars 2020

Narration du vécu et savoirs expérientiels

07/03/2020

Un numéro de la revue EDUCATION PERMANENTE n°  222-année 2020

Avec des contributions de membres d'ASIHVIF

Ce dossier d’Education permanente interroge les relations dialectiques entre les pratiques de narration du vécu et les processus de caractérisation des savoirs expérientiels. Différents plans sont examinés : la différenciation des pratiques narratives et des formes de récits qui en résultent ; la dimension contributive des récits à la manifestation des savoirs expérientiels ; la caractérisation des savoirs expérientiels dans les contextes de reconnaissance et de validation. La puissance formatrice des récits, par laquelle le rapport au vécu se transforme et les savoirs expérientiels se trouvent caractérisés, constitue un enjeu de premier ordre pour la formation des adultes et la recherche compréhensive en sciences sociales. Ce dossier se situe à l’interface des travaux provenant des histoires de vie en formation, de la recherche biographique, de la phénoménologie herméneutique et de la formation expérientielle. Ancrés dans différents contextes (formation des adultes, vie au travail, accompagnement en santé, VAE), les articles contribuent à instruire et à construire un paradigme : celui de la recherche sur les pratiques narratives dans les sciences de la formation, et par extension, dans le domaine des sciences humaines et sociales.

Small Stories - Un nouveau paradigme pour les recherches sur le récit

07/03/2020

Livre de Sylvie Patron

Le concept de small stories a été introduit dans la discussion scientifique par Michael Bamberg et Alexandra Georgakopoulou. Il désigne « un ensemble d’activités narratives sous-représentées, comme les récits d’événements en cours, d’événements futurs et hypothétiques, d’événements partagés (connus), mais aussi les allusions à des récits, les récits différés ou encore les refus de raconter ». Le but de la small stories research est de déplacer l’attention, auparavant centrée sur les récits de soi, récits longs, pris en charge par un narrateur unique, consacrés à des événements passés non partagés, vers les récits courts et fragmentés que l’on trouve dans les environnements interactionnels de tous les jours.
Cet ouvrage vise à présenter au public français les principaux développements de la small stories research et à encourager la collaboration entre les chercheurs français et anglo-saxons, de même qu’entre les chercheurs de différentes disciplines

SmallStoriesSmallStories [267 Kb]

La « place » de la personne dans les accompagnements institués....

05/03/2020

Titre complet : La « place » de la personne dans les accompagnements institués. Se former et accompagner par les histoires de vie

Appel à communications

Les  5 et 6 novembre 2020 à Pau

La « place » de la personne dans les accompagnements institués : Se former et accompagner par les histoires de vie.
Ce colloque organisé par l’ITS de Pau et l’ASIHVIF a pour ambition de rassembler des professionnels, usagers et chercheurs pour penser les usages et effets des pratiques de récit de vie en formation : ceci dans les différents secteurs de la formation des adultes et dans les différentes formes d’accompagnements institués. L’organisation de cet événement favorisera le croisement des points de vue entre praticiens, experts et chercheurs, dans les domaines de l’accompagnement social, de la formation par les récits et de la recherche biographique.

Histoire de vie et recherche biographique : perspectives sociohistoriques

01/02/2020

Livre sous la direction de : Aneta Slowik, Hervé Breton, Gaston Pineau.

Préface : Franco Ferrarotti

Depuis la parution en 1918 de l'ouvrage fondateur The Polish Peasant in Europe and America : Monograph of an Immigrant Group de William Thomas et Florian Znaniecki, un puissant courant de recherche s'est déployé à partir des récits de vie. La vitalité de ce paradigme est réfléchie selon différentes perspectives sociohistoriques dans cet ouvrage. Ce livre collectif est le produit d'une recherche internationale sur la vitalité historique des approches narratives et biographiques.

La Lettre - N° 77 - 18 janvier 2020