Livres et revues

Des collections sur les Histoires de vie

 

Cette collection sur les Histoires de vie en éducation et formation vise à construire une nouvelle anthropologie de la formation, en s'ouvrant aux productions qui cherchent à articuler "histoire de vie" et "formation". Elle comporte deux volets correspondant aux deux versants, diurne et nocturne, du trajet anthropologique.

Cette collection a pour objectif de publier des textes littéraires à caractère autobiographique sous forme de récit (de vie), d'auto-fiction ou de roman personnel, ainsi que des témoignages et des écrits restituant et/ou mettant en scène la mémoire collective.

La collection « L’écriture de la vie » propose des ouvrages à dimension théorique et historique ainsi que des récits biographiques – récits de formation ou d’itinéraires professionnels, biographies intellectuelles, expériences collectives, histoires généalogiques –, des journaux et des correspondances, qui s’éclairent les uns les autres.
La collection s’adresse à la fois à un public de spécialistes de sciences humaines tant universitaires que professionnels (sociologues, anthropologues, ethnologues, historiens, psychologues), de spécialistes de l’éducation (enseignants, éducateurs, formateurs, praticiens des histoires de vie), et à un grand public intéressé par les récits et témoignages biographiques.

La collection (Auto)biographie et Éducation se propose de documenter et d’analyser comment les individus « travaillent » et s’incorporent biographiquement les épisodes et les expériences d’apprentissage et de formation tout au long de la vie et comment les parcours éducatifs contemporains, marqués par la pluralité et la diversité des expériences sociales et professionnelles, se singularisent dans des histoires individuelles.
Conçue pour réunir des collaborations internationales, la collection accueille des ouvrages (témoignages, essais, travaux de recherche individuels collectifs) ouverts à la diversité des approches et des points de vue.

Créée en 2001 par M. Lani-Bayle, professeure en Sciences de l'éducation (Nantes) et co-dirigée par B. Bergier, sociologue (Angers), la revue Chemins de formation (Interfaces) vise la compréhension des situations de formation tout au long de la vie, ordinaires comme extrêmes, dans leur composante singulière, contextuelle, dynamique et historique. Elle étudie combien le récit et l'écriture contribuent à la formation qu'ils expriment.

Les Carnets d'Oana - Bucarest, 1922-2006

 

Livre d'Anne De Ligne

Anne de Ligne nous propose ici les carnets d'Oana, introduits par une mise en contexte historique, et complétés par quelques pages sur la Roumanie, pays qu'elle aime et où elle a vécu de 2002 à 2006.

Oana écrit sa vie à l'âge de quatre-vingt-deux ans, la mort l'emporte peu avant d'avoir terminé son récit. Elle nous parle avec passion et discrétion des petits et grands moments qui ont jalonné sa vie. Elle est issue d'une famille aisée, fille de diplomate, elle connait une jeunesse luxueuse alors que son pays commence sa descente aux enfers. Elle va vivre comme bien d'autres, un déclin inouï. Elle brave la Securitate, elle s'acharne à trouver les côtés positifs d'une vie qui n'en a que bien peu durant les quarante années du régime communiste instauré en Roumanie.

LesCarnetsDOanaLesCarnetsDOana [442 Kb]

Les livres

TousLesLivresTousLesLivres [436 Kb]

DÉCÉLÉRER POUR APPRENDRE ?

 

Le numéro 21 - novembre 2017 de la revue CHEMINS DE FORMATION

Numéro coordonné par Numéro coordonné par Nathanaël Wallenhorst et Jean-Yves Robin

Quel est le dessein de nos sociétés marquées du sceau de la vitesse et de la précipitation ? Cette évolution est à l'oeuvre dans de nombreux secteurs de la vie tant personnelle, sociale que professionnelle. Aujourd'hui le face à face apprenant-ordinateur est à l'origine du meilleur comme du pire. L'outil informatique en raison de ses usages se transformera-t-il en instrument d'émancipation ou d'aliénation ? Ce travail portant sur la nécessité ou non de décélérer pour apprendre conduit sur le questionnement sur ce qu'il "faut" apprendre.

[le projet de la revue "Chemins de formation" est de présenter des travaux, réflexions cliniques et qualitatives (témoignages, récits biographiques) s'attachant à oeuvrer à la compréhension des questions de formation tout au long de la vie dans une perspective dynamique et historique, ainsi qu'à la contribution de l'écriture à la formation.]

Pratiquer la reconnaissance des acquis de l’expérience

 

Titre complet : Pratiquer la reconnaissance des acquis de l’expérience - Enjeux, modalités, perspectives

Livre de Lietard Bernard, Piau Anny & Landry Pierre (coordination)

Ce livre montre que la reconnaissance des acquis de l'expérience est une voie éducative à part entière, complémentaire des formes traditionnelles de formation et de gestion des ressources humaines.
Cet ouvrage, regroupant les regards croisés de chercheurs et de praticiens, s'organise autour de trois entrées :
- un balisage théorique et historique ;
- une présentation de pratiques rendant compte de leurs usages et mésusages ;
- un essai de définition du paradigme éducatif mis en oeuvre dans ces pratiques.
Certes, la « force de l'expérience » est un vecteur reconnu pour apprendre, mais cette affirmation suppose d'avoir des réponses quant aux conditions nécessaires pour qu'une expérience puisse se faire savoirs et être autoformatrice. Cette interrogation, de plus en plus présente dans les milieux professionnels et éducatifs, constitue le fil rouge de ce livre.
Ce voyage au pays de la reconnaissance des acquis sera générateur d'un questionnement personnel, levier déterminant pour apprendre de ce qu'on vit et pour aller plus loin dans l'accomplissement de soi.

La recherche biographique : quels savoirs pour quelle puissance d’agir ?

 

Le n° 6 - 2017 du Hors série ACTUELS - coordinatrice du numéro : Anne Dizerbo  (Chercheure associée au laboratoire CIVIIC Rouen)

Extrait de la présentation :

Cette publication s’inscrit dans le prolongement du congrès AREF (Actualité de la Recherche en Éducation et en Formation) qui s'est tenu à Mons (Belgique) du 4 au 7 juillet 2016 et qui invitait ses participants à situer leurs recherches au regard d'un questionnement épistémologique ainsi formulé : « À quelles questions cherchons-nous réponse ? ». L'ouvrage rassemble les contributions proposées lors de ce congrès dans le cadre du symposium « De quoi la recherche biographique est-elle le nom ? ». Les participants à ce symposium ont cherché d’une part à cerner les questions auxquelles la recherche biographique en éducation tentait de répondre et à repérer d’autre part quelle était l’origine de ces questions. Cela n’a pas été sans interroger la spécificité des savoirs produits par la recherche biographique en éducation dans le souci de renouveler le traitement fait à certaines questions importantes pour appréhender les phénomènes sociaux contemporains. Cette dimension du contexte de production, de la nature et des effets des savoirs constitue la ligne principale du présent ouvrage....

l'héritage insoupçonné

 

Livre de Caroline Tapernoux, Annemarie Trekker, Annie Bergot, Nelly Laurent

Quatre histoires de femmes se croisent dans ce livre, avec leurs épreuves et leurs rituels de passage. Chemin initiatique entre ombre et lumière, chaque récit révèle les ressources de L'héritage insoupçonné issu des rencontres en chemin. Ces écritures puissantes et singulières invitent à se relier aux forces de vie que ce soit face au désir d'enfanter, à la naissance d'une première petite-fille, à l'annonce d'un cancer ou à la mort d'une marraine initiatrice.

Revista Brasileira de Pesquisa (Auto)biográfica

 

Nouvelle livraison de cette revue brésilienne

Sommaire : https://www.revistas.uneb.br/index.php/rbpab/issue/view/198/showToc

(à partir de la page internet du sommaire, possibilité de télécharger tout ou partie de la revue).

 

 

Parcours de VAE en milieu carcéral....

 

Titre complet : Parcours de VAE en milieu carcéral. Histoires de vies collectives et croisements expérenciels

Livre de Jacques Serizel, et Armelle Roudaire

Cet ouvrage propose le récit des moments riches d'échanges qui ont eu lieu lors du premier colloque international à Saint Jean de Braye dans le Loiret : "Parcours de VAE en milieu carcéral. Histoires de vies collectives et croisements expérenciels". Les professionnnels de l'accompagnent, les détenus et leurs familles ont proposé des ouvertures sur la manière de travailler pour ces publics spécifiques. Une nouvelle forme d'accompagnement qui peut être dérangeante...

 

                         

Autre livre des mêmes auteurs

Accompagner "A-Reconnaître" les acquis de l'expérience en milieu carcéral

En septembre 2012, Médiaction met en place un dispositif d'accompagnement à la VAE en milieu carcéral. Cet ouvrage propose les Histoires de Vie de 13 personnes, avec des parcours et des cheminements parfois complexes. Ce qui est décrit ici montre qu'il est indispensable de proposer un accompagnement spécifique, qui fait appel à tous les professionnels compétents et volontaires, qui ont une envie d'agir en commun, pour atteindre des objectifs précis, que sont l'obtention d'un diplôme bien sûr, mais, bien plus encore, la « re-connaissance » de l'Être social, en construction sur le chemin de sa « ré-insertion ».

 

Itinéraire d'une humaniste rebelle - Du Quartier latin aux Cévennes ardéchoises

 

  Livre de Léa Tardieu

Voici l'itinéraire d'une femme née en 1938, qu'on voit évoluer d'un christianisme conformiste à un humanisme grand ouvert sur le monde. Dans ce livre, les lectures et les rencontres sont riches, variées et inattendues, le style est alerte, la verve et l'humour pince-sans-rire à l'anglaise jamais en défaut. La sincérité du ton rend ce personnage d'intellectuelle, un peu marginale, très attachant. Ce bilan est celui d'une femme, idéaliste à vingt ans, enthousiaste à quarante, enfin réaliste à soixante, pas encore résignée à quatre-vingt, mais en tout cas, jamais soumise.

Histoires de vie et travail social Intervention, formation et recherche

 

Livre de Corinne Chaput-Le Bars & Brigitte Bouquet (Préface)

Pierre Bourdieu disait que les histoires de vie étaient une de ces notions du sens commun entrées en contrebande dans l’univers savant. Et pourtant, la « vieille dame » se porte bien puisque ses cent bougies seront soufflées en 2018, en Pologne, là où tout a commencé.

L’histoire de vie est une démarche qui se décline dans les champs de l’intervention sociale (demande d’asile, addictions, vieillissement…), de la formation (orientation, validation des acquis…) et de la recherche (politiques de la ville, interculturalité…). Elle est l’une des approches les plus valides pour accompagner et explorer les transitions, crises et ruptures biographiques que traverse l’être humain. Elle peut être mobilisée tant pour et avec la personne accompagnée que pour et avec l’intervenant social en cours de formation, en mutation professionnelle, ou encore en recherche de sens à donner à son travail.

À l’heure où presque toutes les disciplines y ont recours, où des métiers émergents s’en revendiquent, ce livre s’adresse à tous, intervenants sociaux, formateurs, étudiants, chercheurs, mais aussi biographes et écrivains publics, qui cherchent à mieux aider, mieux comprendre, mieux former.

Voyage, mobilité et formation de soi

 

Dossier de la revue EDUCATION PERMANENTE (n°211 - 2017-2)

"Les voyages, de même que les migrations (subies ou choisies) sont des occasions d’apprendre, de se former et de se professionnaliser, grâce à la rencontre interculturelle, à l’épreuve de l’étrange et à l’accueil de l’altérité. Ce dossier explore les acquis expérientiels du voyage et les processus de formation de soi, les dispositifs de formation par le voyage et le type d’expérience qu’elles rendent possibles. Il existe de multiples manières de voyager, comme il existe de nombreuses manières de se former : en s’engageant dans des voies nouvelles, des cheminements, des déplacements, des traversées, qui constituent des formes de dépaysement. Réciproquement, le déplacement physique et l’immersion dans l’ailleurs s’accompagnent de mouvements intérieurs, qui préfigurent des modifications et des transformations de soi, dans ses manières de voir, de faire, d’habiter le monde... Les dimensions formatrices du voyage sont pensées ici selon des perspectives plurielles : dans le cours de la vie, dans les ingénieries de formation, au sein des institutions, dans les parcours académiques..."

Dictionnaire de l’Autobiographie. ÉCRITURE DE SOI DE LANGUE FRANÇAISE.

 

Livre sous la direction de Françoise Simonet-Tenant

Ce dictionnaire répond à une triple volonté : il entend d’abord établir le bilan de plusieurs décennies de réflexion théorique, plus de quarante ans après la parution du Pacte autobiographique (1975) de Philippe Lejeune. Il vise ensuite à cartographier un champ de recherches dont l’extension est souvent mal comprise : l’autobiographie au sens strict, mais également, et plus globalement, les écritures de soi. À un moment où la médiatisation de l’autofiction brouille les frontières entre fiction et non-fiction, il semble important de décrire les spécificités du champ non fictionnel et de se demander si l’écriture autobiographique est un modèle d’écriture identifiable à quelques traits précis ou un registre qui transcende les frontières génériques. Enfin, ce dictionnaire souhaite féconder un nouvel élan théorique. Il dépasse une vulgate promue par l’institution scolaire et universitaire, constituée en canon, ne se limite pas aux seuls corpus consacrés mais s’intéresse également à des auteurs méconnus, voire aux écritures ordinaires. Derrière le succès de l’autobiographie se cache une diversité de pratiques et de genres ayant en commun l’écriture à la première personne, qui connaissent des fortunes variables mais ne cessent de se nourrir réciproquement : Mémoires, souvenirs, témoignages, journaux personnels, correspondances intimes, chroniques… Il s’agit de désenclaver l’autobiographie en la réinscrivant dans une large continuité historique et au sein de l’espace francophone ; les écritures de soi, souvent réduites à leur seule prétention à calquer le monde, sont aussi des supports essentiels au renouvellement de la création littéraire.

COURIR, LES SENTIERS INTÉRIEURS

 

Livre de Nathalie Goosse

Les mouvements s’enchaînent les uns à la suite des autres, ils introduisent un rythme dans ma vie. Le temps m’échappe, l’espace aussi. Où suis-je ? Où vais-je ? La tyrannie de « l’ici et maintenant » cesse de me donner des ordres. Je me sens libre. Mes jambes se délient. Il cesse de pleuvoir.

Dans ce récit personnel, l'auteure évoque sa passion pour la course à pied et les grands paysages. Elle nous emmène sur les chemins de l'Ardenne belge et du sud de l'italie en passant par le Mont-Blanc. L'écriture vive et imagée nous fait partager son expérience tant sportive qu'intime, dans le dédale des aventures de rando-courses et de trails. Ce livre atypique invite le lecteur à bouger, vivre, et saisir la philosophie de la course à pied à travers cette femme qui découvre ses sentiers intérieurs.

Vocabulaire d'analyse des activités - Penser les conceptualisations ordinaires

 

Livre de Jean-Marie Barbier

Ce vocabulaire est destiné à tous les professionnels et chercheurs pour qui l’analyse des activités apparait comme une entrée stratégique.
Son objectif est de mettre en objet les cadres habituels de pensée et de verbalisation de l’action. Forgé notamment à partir des champs de l’éducation et de la recherche, il a vocation à s’élargir à d’autres cadres de pensée et à d’autres champs d’activités de façon transverse.
Il a le statut d’un essai. Régulièrement actualisé, c’est un vocabulaire dynamique et évolutif visant à soumettre à la discussion d’une communauté professionnelle et scientifique élargie ce qui est souvent considéré comme des évidences dans le quotidien et l’ordinaire de l’action, aussi bien dans le langage social que dans le langage académique. Il s’efforce de contribuer au développement conjoint d’une « vie intellectuelle professionnelle » et d’une vie académique liant étroitement enjeux scientifiques, professionnels et sociaux.

Le voyage d'Andréa

 

Livre de Manuela Varrasso 

Andrea a parcouru onze fois le tour de la terre en mission humanitaire. Le 25 avril 2015, elle se retrouve au mauvais endroit, au mauvais moment : Népal, magnitude 7.8. Bouleversée par le séisme qui ravage le pays, elle arrête sa course folle et réfléchit au sens de sa vie pour la raconter à sa fille. Des sanglots de Pratima, mariée de force à seize ans, au rire de Lucia, une jeune amazone quechua, Andrea se souvient. Un voyage à rebours qui l'oblige à se plonger dans l'histoire de sa famille pour répondre à une seule question : à qui doit-elle rendre justice ?

LeVoyageAndreaLeVoyageAndrea [914 Kb]

Etudier les ados

 

Livre de Goguel d’Allondans Thierry, Lachance Jocelyn  et Rivière Claude (Préface)

Vous vous lancez dans une recherche sur l’adolescence ? Vous préparez un mémoire sur la jeunesse ? Que vous vous intéressiez à leurs conduites à risques, à leurs pratiques numériques, à leurs amours ou à leurs handicaps, à leur alimentation ou à leurs délits, cet ouvrage vous accompagnera tout au long de votre réflexion.

Destiné aux étudiants des domaines du travail social, de l’enseignement, de la santé, mais aussi aux chercheurs débutants en sciences sociales, il présente à la fois une réflexion incontournable sur les pièges à éviter lors d’un travail sur l’adolescence et la jeunesse, tout en proposant une méthodologie claire et adaptée à cet objet d’étude spécifique.

Initiation à la recherche sur une période singulière de la vie et à une approche socio-anthropologique évitant l’écueil de la pathologisation à outrance, Étudier les ados est un guide essentiel pour les étudiants, relevant le défi de mieux comprendre l’adolescence qui se transforme sous leurs yeux.

EtudierLesAdosEtudierLesAdos [376 Kb]

à livre ouvert

 

Militer et agir pour changer le regard sur la santé mentale : 10 ans de témoignage des adhérents du Groupe d’Entraide Mutuelle de Redon

"Les Groupes d’Entraide Mutuelle (GEM) ont été créés suite à la loi du 11 février 2005. Ils permettent aux personnes en situation de fragilité psychologique de se rencontrer et d’éviter l’isolement, de sortir du tout médical, d’organiser ensemble des activités…

Dès 2006, à Redon (Ille-et-Vilaine), naît le GEM de Redon, parrainé par le Centre social Confluence. Son projet ? Militer et agir pour changer le regard vis-à-vis des personnes en situation de fragilité psychologique, maintenir et développer le GEM comme un espace de solidarité et d’entraide ouvert sur la cité, permettre aux adhérents de reprendre confiance en eux et dans les autres.
En novembre 2016, il fête ses dix années d’existence. L’occasion de témoigner sur son expérience, sur ses origines et ses fondements, d’éclairer sur son utilité, de donner à comprendre ce que les GEM apportent et en quoi ils peuvent contribuer à faire évoluer le regard sur les fragilités psychologiques.
Pour produire ce livre, adhérents et compagnons de voyage sont allés recueillir la parole des gens (adhérents, famille, personnel médical) au cours d’entretiens individuels et se sont mis autour de la table pour partager leur histoire… Comme il est écrit en amorce du présent ouvrage, par Ségolène Neuville, Secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion, ces « témoignages sont autant d’inspirations pour toutes celles et ceux qui ont à cœur de venir en aide aux autres par le partage de leurs expériences. » Alors, gageons que ce travail coopératif et la richesse des échanges sauront rappeler que chacun a sa place dans cette société."

Apresentação: ¨(Auto)Biografias, Fotografias, Acervos e Escritas de Formação¨

 

Dossier paru dans la Revista Brasileira de Pesquisa (Auto)biográfica - v. 1, n. 3 (2016)

(Titre du dossier en Français : ¨(Auto)Biographies, Photographies, Fonds et Écritures de Formation")

Extraits du sommaire

¨Narrativas de professores e processos de Formação: CUIABÁ (MT) e SÃO GONÇALO (RJ) em Diálogo¨ ( p. 334-550)

¨Récits de professeurs et processus de Formation: à CUIABA (Etat du Mato Grosso) et SÃO GONÇALO (Etat de Rio de Janeiro) en Dialogue¨ ,  Auteurs: Filomena Maria Arruda Monteiro, Helena Amaral (p.334-550)

¨Introduzindo a investigação narrativa nos contextos de nossas vidas: Uma conversa sobre nosso trabalho como investigadores narrativos¨, Dilma Mello, Shaun Morphy, Jean Claudinin (565-583)

¨Introduction à l´investigation narrative dans le contexte de nos vies: Une conversation sur notre travail de chercheurs sur les récits¨, Dilma Mello, Shaun Morphy, Jean Claudinin (565-583)

¨A criança e suas narrativas: A (Auto)Biografia no espelho¨, Sandra Maia-Vasconcelos (584-602)

¨L´enfant et ses récits: L´(Auto)Biographie en miroir¨, Sandra Maia-Vasconcelos, 584-602

¨Redes de Aprendizagem: Histórias Cruzadas entre estudantes universitários e preceptores da Área da Saúde¨

¨Réseaux d´Apprentissage: Histoires croisées entre étudiants universitaires et précepteurs du domaine de la Santé¨, Helena Fraga-Maia, Ana Sueli, Teixeira Pinho, Fernanda Waken Rosa Camelier (p.603-617)

 Sommaire

L'UNIVERSITÉ, AU CARREFOUR DE NOUVEAUX DÉFIS PÉDAGOGIQUES

 

Le numéro 20 - juillet 2016 de la revue "Chemin de formation au fil du temps"

La pédagogie universitaire est en plein développement. Constituant un champ ouvert au carrefour d'interactions multiples, la question de la pédagogie à l'université est interrogée tant du côté de la formation des enseignants-chercheurs que du côté des étudiants en formation. L'essor des travaux consacrés à cette question interroge le modèle pédagogique de l'université. D'hier à aujourd'hui, quelles sont les pratiques, quelles sont les mutations et quels sont les défis à relever ?

AUTOBIOGRAPHIE NARRATIVE ET CONSTRUCTION D’IDENTITÉ ENSEIGNANTE EN AMAZONIE BRÉS

 

Titre complet : AUTOBIOGRAPHIE NARRATIVE ET CONSTRUCTION D’IDENTITÉ ENSEIGNANTE EN AMAZONIE BRÉSILIENNE

Livre de Gilvete de LIMA GABRIEL

Ce livre est le produit d’une thèse pionnière sur des enseignantes dans le jeune État de Roraima, aux frontières de l’Amazonie brésilienne. Elle s’enracine explicitement dans le mouvement d’éducation conscientisante de Paulo Freire et l’actualise dans la vigoureuse dynamique de recherche-action-formation impulsée, au Brésil, par l’Association Nord-Nordeste des Histoires de Vie en Formation (ANNHIVIF-2006), et celle de l’Association Brésilienne de Recherche (Auto)Biographique (BIOgraph-2008), dirigée par Maria-Conceição Passeggi, professeure à l’Université Fédérale du Rio Grande do Norte, à Natale, et co-fondatrice des deux associations.

Ces ancrages en font une recherche-formation exemplaire du passage du paradigme de la science enseignée et appliquée à celui des personnes réflexives. Selon une méthodologie originale de groupe, la réflexion d’enseignantes en exercice de 30 à 46 ans, est systématiquement mobilisée en expression dialogique, pour explorer et construire leur identité professionnelle, mais aussi personnelle. Dans cette construction identitaire, des groupes de référence majeurs ressortent au cours de leur vie : groupes scolaire, familial, communautaire, religieux, professionnel et académique.

Quel est l’apport formateur vital de ces groupes, entre repli individualiste et course socio-professionnelle carriériste ? Cet ouvrage présente en français, une recherche-formation féminine exemplaire, solidaire et coopérative, à l’image des pionnières de ce jeune État des frontières. À ces limites exposées et difficiles de lutte pour la vie, elles forgent malgré tout un gai savoir de la vie. Il faut leur rendre grâce de nous en faire part en notre langue. Elles contribuent ainsi à construire une histoire coformative, à amplitude planétaire.

La favela de Mangueira et ses histoires de vies en commun

 

Titre complet : La favela de Mangueira et ses histoires de vies en commun  -Travailler avec les périphéries

 Livre de Lucia Ozorio

Les luttes pour la vie des habitants de cette favela de Rio forgent une puissance de vie peu commune et des arts de l'existence peu connus.La démarche de prise de paroles et de construction d'histoires de vie en commun que relate ce livre, renforce cette dynamique communautaire et l'élargit en nous la communiquant. Communication précieuse d'une puissance de vie et de dire d'une périphérie du Sud, à connaître pour contrebalancer des biopolitiques refoulantes du Nord.

RENAISSANCE D’UNE APOCALYPSE CÉRÉBRALE

 

Livre de Patrice Sanchez

Une jeunesse compliquée par des crises épileptiformes, puis la brutale révélation d'une tumeur cérébrale, ont influé sur la vie affective, familiale, conjugale et sexuelle, de l'auteur. Lorsque la tumeur éclate, des années de souffrances physiques et morales auraient pu avoir raison de lui. Cependant, les prodiges de la chirurgie et de la rééducation rétablissent une autonomie longtemps inespérée. Les longues heures d'hospitalisation deviennent de longues heures de lecture et de méditation... c'est-à-dire une occasion de se construire une philosophie et une sagesse. C'est le récit de cette aventure que l'on trouvera ici.

Time and the Rhythms of Emancipatory Education

 

Livre de Michel Alhadeff-Jones

Time and the Rhythms of Emancipatory Education part du postulat qu'en repensant notre rapport au temps, on peut fondamentalement réimaginer la manière dont on conçoit l'éducation. Au-delà de la rhétorique contemporaine de l'accélération, de la vitesse, de l'urgence ou de la lenteur, cet ouvrage propose un cadre épistémologique, historique et théorique permettant de développer une réflexion critique sur la relation entre la manière dont on fait l'expérience du temps et une éducation à visée émancipatrice.

En s'inspirant de contributions issues des théories du temps et du rythme, des théories de la complexité et des recherches en éducation, cet ouvrage interroge les dimensions temporelles et rythmiques de l'éducation et de la formation, de manière à (re)penser et à confronter les enjeux contemporains qui les traversent. Ce livre est organisé en trois parties. La première interroge la spécificité inhérente à l'étude du temps en sciences de l'éducation. La deuxième contextualise l'évolution des contraintes temporelles qui déterminent la manière dont l'éducation est institutionnalisée, organisée et vécue. La troisième partie interroge le sens d'une éducation émancipatrice dans un contexte d'aliénation temporelle.

Ce livre est le premier à offrir une vue d'ensemble des théories européennes et nord-américaines relatives aux idées de temps et de rythme dans les sciences de l'éducation. Il situe les enjeux qui traversent la didactique, l'élaboration de programmes scolaires, l'éducation artistique, la formation professionnelle, l'apprentissage tout au long de la vie et les politiques éducatives. Il s'adresse aux universitaires, chercheurs, étudiants et praticiens, intéressés par la philosophie, la sociologie et l'histoire de l'éducation, la psychologie, les théories de l'apprentissage et la formation d'adultes.

En ce farfelu royaume

 

Livre de Odette Philippart 

En ce farfelu royaume évoque la relation douce-amère entre Lucas, artiste fantasque, et Marie, enseignante au quotidien discipliné. Du je t'aime au moi non plus, l'un parviendra-t-il à convaincre l'autre d'adopter sa philosophie ? Ce roman dramatique et tendre se déroule sur un fond de tensions linguistiques, contrebalancées d' « ententes cordiales ».

Ciels d’enfance

 

Livre de Louis Goffin

Ciels assombris par la guerre, ciels nuageux de la vie familiale, ciels rougeoyants des lueurs de l’aciérie, ciels grisâtres des localités industrielles et tous les ciels bleu-rêve d’un enfant choyé. Autant d’atmosphères qui baignent les images du passé, en résonance avec le destin du narrateur.

C’est une exploration lucide de la mémoire vivante : elle se réapproprie et recompose des souvenirs directs et indirects d’une enfance d’autrefois, enracinée dans une région de sidérurgie et marquée par la guerre 1940-1945.

Au-delà d’une trajectoire individuelle, le livre évoque une société en mutation économique, sociale, culturelle. Elle est aux prises avec les événements mondiaux qui ont bouleversé l’Histoire au cours de la première moitié du vingtième siècle.

CielsDenfanceCielsDenfance [157 Kb]

Produire sa vie et son histoire ; résonnances philosophiques

 

Livre de Bernard Honoré

Le présent ouvrage est fondé sur le lien entre la notion de produire sa vie et celle d'ouverture à l'existence, un lien dont la forme apparaît maintenant avec celle de son histoire. Ainsi, produire sa vie en s'ouvrant à l'existence prend le sens de produire son histoire.
La première partie revient sur la recherche d'un sens de la formation comme ouverture à l'existence à partir du concept de formativité, afin de mettre en évidence sa reliance avec la pensée d'une formation à sa vie telle qu'elle se révèle dans l'oeuvre de Gaston Pineau, auteur de Produire sa vie et son histoire. Cette reliance est situé dans le flux des pensées de philosophes qui, depuis Nietzsche, ont énoncé leur conception sur la vie. Wilhelm Dilthey, Georges Canguilhem, Martin Heidegger, Michel Foucault, Edgar Morin, François Jullien, Pierre Hadot.

La deuxième partie porte sur l'émergence, dans Produire sa vie, d'une philosophie existentielle et spiritualiste de la vie. Cette émergence sera mise en lumière à partir des résonances philosophiques entre la pensée de Gaston Pineau et celles de Henri Bergson, de Pierre Teilhard de Chardin et de Michel Henry. De Bergson l'auteur retient les notions d'élan vital et d'évolution créatrice. De Teilhard de Chardin, il souligne l'émergence de la personne dans l'évolution. L'apport principal de Michel Henry sera l'autorévélation de l'accomplissement de sa vie.
En troisième partie est proposé une compréhension de l'histoire de vie comme chemin d'ouverture à l'existence. En fin d'ouvrage, il conviendra de se mettre en présence des conditions dans lesquelles se révèle le processus d'autoformation qui en est la source en interaction avec l'hétéroformation. Deux conditions dominantes seront évoquées : - assumer l'épreuve de l'autoaffection de la vie en soi, - découvrir dans les manifestations de notre reliance au monde la fonction évolutive et spirituelle de la formation.

TRANSHUMANCES INTERCULTURELLES D'UN ARABE DE NAZARETH

 

Livre de Fadel Kange

Depuis 1948, le conflit palestino-israélien a dispersé douze millions de Palestiniens autour de la planète. Cette diaspora est peu connue et reconnue. Au-delà des affrontements et des négociations qui ponctuent périodiquement ce conflit, ce livre rend compte des difficultés vécues par ces millions d'émigrés, au jour le jour, mais aussi dans la durée. Ce n'est qu'un exemple parmi d'autres : cette transhumance vécue par un Nazaréen contemporain révèle un monde en recherches éprouvantes de lui-même.

AUX FRONTIÈRES DU SACRÉ ET DU POLITIQUE

 

Livre de  Gilles Dugal

Cet ouvrage retrace le parcours de recherche et d'action d'un chrétien ordonné prêtre engagé dans une dynamique d'incarnation de l'Évangile. La première frontière rencontrée est celle du sacré, la deuxième étant celle du politique. Ce livre personnalise l'histoire collective des soixante dernières années du Québec. Il préfigure sa sécularisation accélérée ainsi que les problèmes suscités par une mondialisation culturelle et économique prédatrice.

Pratiques du récit de vie en formation articulées...

 

Titre complet : Pratiques du récit de vie en formation articulées à des questions d’accompagnement

Livre en ligne coordonné par Geneviève Tschopp et Marie-Claude Bernard.

Le Centre de recherche et d’intervention sur la réussite scolaire (CRIRES) est heureux de s’associer au groupe «l’appel bio-graphique» de l’ASIHVIF pour la publication, en libre accès, des actes du panel organisé à l’Université de Tours en mai 2016, intitulé «Pratiques du récit de vie en formation articulées à des questions d’accompagnement», sur le site des Livres en ligne CRIRES, soit «sous LEL du CRIRES».

Ces actes sont le fruit d’un travail collaboratif en matière de recherche et d’intervention touchant au processus même de la coopération et de relations horizontales à des fins de formation continue. Cela rejoint, en un sens, l’activité du réseau PÉRISCOPE (Plateforme Échange Recherche et Intervention sur la SCOlarité : Persévérance et réussitE) qui se penche sur la participation de l’enseignante ou de l’enseignant dans l’école. Au nom de tous les jeunes et plus largement tout le public qui bénéficieront des acquis de tels rapports de coopération, je remercie les auteures et auteurs. Je leur suis aussi reconnaissante de contribuer, par cette publication, à nourrir la réflexion sur la réussite scolaire et éducative....

La névrose de classe - Trajectoire sociale et conflits d’identité

 

Livre de Vincent De Gaulejac [Nouvelle édition]

« Faites-nous voir comment ce jeune homme a pu tuer l’esclave en lui à petit feu, et comment il se réveilla un beau matin, sentant couler dans ses veines non plus le sang d’un esclave mais celui d’un homme libre. » Anton Tchekhov

Quelles sont les conséquences psychologiques de la promotion ou de la régression sociales ? Lorsque ces changements font écho à des conflits personnels, naît un « mal de vivre » qui devient une névrose : la névrose de classe. Entre psychologie et sociolo-gie, cet essai et ce concept original sont devenus des références, notamment en psy-chogénéalogie. Riche en histoires de vie et en cas littéraires, le livre comprend en outre, en épilogue, une lettre d’Annie Ernaux discutant cette thèse qui la touche de près.

Parler face aux institutions. La subjectivité empêchée

 

Dans la revue Langage et Société, n° 158 / Quatrième trimestre 2016

Le dossier est consacré à l'étude de la contrainte exercée sur la parole des sujets par certains dispositifs d'accompagnement, d'accueil ou de prévention, essentiellement liés aux politiques publiques. Qu’il s’agisse de l’aide à l’enfance, des maisons de retraite, de l’office d’accueil des réfugiés, des dispositifs managériaux de prévention du harcèlement moral au travail, ou encore de l’accompagnement à l’emploi, les institutions sollicitent la parole des acteurs ou des usagers. Mais, sous l’effet de diverses déterminations (politiques, idéologiques, sociales, organisationnelles), elles sont conduites à encadrer cette parole sous la forme d’attentes, de prescriptions, d’injonctions, de formatages. Dans ces conditions, il est impossible pour les usagers de travailler le sens de certaines dimensions de leur vécu. Entravés dans l’expression de leur souffrance.

Résolument pluridisciplinaire, ce dossier est dirigé par Marc Glady, sociologue à Paris-Dauphine, et Agnès Vandevelde-Rougale, psychosociologue et socio-anthropologue (LSCP-Paris 7). Il rassemble des contributions d’Isabelle Lacroix, sociologue des politiques publiques, Iris Loffeier, sociologue de la santé, et Muriel Montagut, psychologue clinicienne et chercheure en sociologie. 

Présence

 

Livre de Agathe Gosse

« Je signerai ce livre. Mon écriture est en jeu, dès lors je m’empare de son récit et j’en réalise un objet à éditer. Nous sommes d’accord pour réaliser cela. Elle, la première à parler, sans Elle, aucune voix. Puis sont venus mes mots, nous avons composé une musique particulière, unique et les chants des chœurs viennent de si loin que j’en reste confondue. »

En 1928, ma maman est née dans un petit village de Famenne. Elle y a passé toutes ses vacances : « c’est de là que nous venions, tous... »

À douze ans, la Guerre 1940-1945 éclate. L’exode, l’inquiétude des parents, la mort de certains proches ont marqué son adolescence. Son caractère frondeur et indépendant s’affirme. Puis c’est le départ au Congo, où jeune femme, jeune mère, elle va devoir vivre un quotidien sans repères. Il y aura l’indépendance, le retour dans la « petite Belgique », l’incertitude.

Sa vie donnée sans retenue, pour les siens, sa maman, mon papa, ses enfants. Sa vie comme une histoire que j’ai eu le privilège d’écouter et d’écrire.

PresencePresence [158 Kb]

CHRONIQUE D'UN ÉTUDIANT À LOUVAIN au temps du Walen buiten

 

Livre de Pierre Vanter Straeten

L'auteur raconte sous forme de chronique, ses quatre années passées à Louvain-Leuven. Il évoque l'éveil à la conscience politique, le « Walen buiten », Mai 68, la guerre du Vietnam. En filigrane, se dessine son désir de rencontres insolites en littérature, musique, cinéma, Blaise Cendrars, Pierre Boulez, Stanley Kubrick... La découverte de Louvain-la-Neuve, près de cinquante ans plus tard, boucle le parcours.

Exode 1940 - De la Gaume à la Bourgogne

 

Livre de Marie Fizaine

10 Mai 1940 c'est la guerre. Des milliers de Belges sillonnent les routes de France sous les bombardements, toutes sortes de misères et l'ardeur du soleil. Puis, c'est le retour. Les grands désastres, les deuils, l'occupation et la barbarie. La débrouille pour la survie. La résistance, enfin, après cinq ans, arrive la libération… Et encore après ?... Les faits divers abondent, le récit reste fidèle à la véracité de l'époque et au vécu des réfugiés en général.

Exode40Exode40 [193 Kb]

L’expérience dans tous ses états - Une approche méthodologique

 

Livre de Yvon Corain

Qu'est que l'expérience ? Comment caractériser l'expérience, lorsqu'une personne dit avoir fait ou avoir eu une expérience ? Ces questions traversent, sous différentes formes, l'ensemble des sciences humaines et sociales. Mais quels sont les processus et les « niveaux de réalité » en jeu lorsqu'un individu réalise une expérience ? Il est proposé ici une approche méthodologique de l'expérience qui prenne en compte, d'un point de vue pragmatique, les multiples états, les multiples composantes de l'expérience chez « l'individu-réel ».

La démarche d'accompagnement : Repères méthodologiques et ressources théoriques

 

Livre de Maëla Paul

L'originalité de cet ouvrage est d'aborder le concept d'accompagnement au-delà des conditionnements des dispositifs, des publics, des secteurs professionnels ou des formes spécifiques de l'accompagnement. Le « matériel » proposé ici, méthodologique et théorique, détient son opérationnalité d'avoir été recueilli et travaillé auprès des professionnels de l'accompagnement. Il a été conçu pour eux, par eux et avec eux.
L'ouvrage est structuré autour de l'identification des fondamentaux de toute pratique d’accompagnement.
Rassemblés en repères, ils fournissent en quelque sorte une table d'orientation à partir de laquelle chaque lecteur, praticien ou chercheur, individuellement autant que collectivement, peut mener une réflexion sur ce qu'accompagner veut dire, pour lui, dans son contexte professionnel.
Cette réflexion s'est donné pour fil conducteur l'exigence, pour tout accompagnement, de répondre à la triple identité d'un être humain : son identité singulière, celle que lui confère sa culture d'appartenance et celle qui lui revient dans l'ordre de l'humain.
Comprendre le concept d'accompagnement n’est pas le définir, mais se doter de repères partagés pour une construction collective de ce qu'il engage et des enjeux sociopolitiques qu'il représente.

Récits & Résilience, quels liens ? Chemins de vie

 

Livre de Martine Lani-Bayle & Aneta Slowik

Préface de Boris Cyrulnik - Épilogue de Gaston Pineau

La mise en récit de sa vie se démocratise aujourd’hui de plus en plus avec de nombreuses attentes, au risque d’en arriver aux fameuses « illusions biographiques » dénoncées dans les années soixante-dix par Pierre Bourdieu. Car, si la narration est maintenant parée de toutes les vertus, notamment en cas de vécu extrême – justement là où sa mise en mots bute sur des impasses –, et si nous constatons bien que le récit peut être travaillé avec des attentes thérapeutiques ou cathartiques voire formatives, peut-il être considéré « en soi » comme facteur de résilience, ou permet-il d’en révéler, après coup, l’éventualité ? Est-il porteur d’émancipation possible de ce qui a été subi, ou au contraire enfermement de sa vie dans des mots qui fixeront les traumatismes en un présent sans fin ? S’oppose-t-il au « silence » ?
Ces questions ont été développées et débattues avec Boris Cyrulnik, préfacier, en partie à Wrocław en Pologne lors d’une journée d’études (mai 2015), par Marie Anaut (Lyon), Manuela Braud (Angers), Luciane Goldberg (Fortaleza, Brésil), Martine Lani-Bayle (Nantes), Gérard Ostermann (Bordeaux). Épilogue de Gaston Pineau (Tours-Montréal)

Recits&ResilienceRecits&Resilience [1.760 Kb]

Penser l'accompagnement biographique

 

Livre de Emmanuel Gratton, Alex Lainé et Annemarie Trekker

Les démarches biographiques ont connu un fort développement au cours des trente dernières années. Cela dans plusieurs domaines : en approche existentielle et narrative sur le mode individuel ou en collectif, dans le champ du travail et de la formation, mais aussi dans les différents champs du travail social.

Pour rencontrer cette demande de se réfléchir sur un temps long incluant passé, présent, avenir, est apparue la nécessité de la formation de praticiens à l’accompagnement biographique.

Une telle formation est esquissée dans les différentes parties de cet ouvrage. Elle est axée sur les fondements théoriques, les outils méthodologiques, les dispositifs, les processus et les exigences éthiques. Mais aussi sur les contraintes qu’elles imposent et les limites qu’elles comportent.

Les pratiques trouvent un large espace pour se déployer dans la partie consacrée aux champs d’application, qui offre à différents auteurs l’occasion de les décrire et les développer.