Livres et revues

Des collections sur les Histoires de vie

 

Cette collection sur les Histoires de vie en éducation et formation vise à construire une nouvelle anthropologie de la formation, en s'ouvrant aux productions qui cherchent à articuler "histoire de vie" et "formation". Elle comporte deux volets correspondant aux deux versants, diurne et nocturne, du trajet anthropologique.

Cette collection a pour objectif de publier des textes littéraires à caractère autobiographique sous forme de récit (de vie), d'auto-fiction ou de roman personnel, ainsi que des témoignages et des écrits restituant et/ou mettant en scène la mémoire collective.

La collection « L’écriture de la vie » propose des ouvrages à dimension théorique et historique ainsi que des récits biographiques – récits de formation ou d’itinéraires professionnels, biographies intellectuelles, expériences collectives, histoires généalogiques –, des journaux et des correspondances, qui s’éclairent les uns les autres.
La collection s’adresse à la fois à un public de spécialistes de sciences humaines tant universitaires que professionnels (sociologues, anthropologues, ethnologues, historiens, psychologues), de spécialistes de l’éducation (enseignants, éducateurs, formateurs, praticiens des histoires de vie), et à un grand public intéressé par les récits et témoignages biographiques.

La collection (Auto)biographie et Éducation se propose de documenter et d’analyser comment les individus « travaillent » et s’incorporent biographiquement les épisodes et les expériences d’apprentissage et de formation tout au long de la vie et comment les parcours éducatifs contemporains, marqués par la pluralité et la diversité des expériences sociales et professionnelles, se singularisent dans des histoires individuelles.
Conçue pour réunir des collaborations internationales, la collection accueille des ouvrages (témoignages, essais, travaux de recherche individuels collectifs) ouverts à la diversité des approches et des points de vue.

Créée en 2001 par M. Lani-Bayle, professeure en Sciences de l'éducation (Nantes) et co-dirigée par B. Bergier, sociologue (Angers), la revue Chemins de formation (Interfaces) vise la compréhension des situations de formation tout au long de la vie, ordinaires comme extrêmes, dans leur composante singulière, contextuelle, dynamique et historique. Elle étudie combien le récit et l'écriture contribuent à la formation qu'ils expriment.

Les défis de l'évaluation dans les pratiques de reconnaissance et de validation.

 

Titre complet : Les défis de l'évaluation dans les pratiques de reconnaissance et de validation des acquis de l'expérience (RVAE) - Hors série 2020

Un numéro hors-série 2020 de la revue CHEMINS DE FORMATION

Le processus de reconnaissance et de validation des acquis de l´expérience a fait émerger des pratiques nouvelles d´évaluation, étayées par des méthodologies et des outils innovants. Ce numéro de Chemins de formation a pour finalité d'appréhender l'origine de ces défis et leur traduction dans la détermination des actions produites et induites par les acteurs concernés, à partir de recherches scientifiques développées dans le champ des sciences de l´éducation dans divers pays d´Europe (France, Portugal, Suisse, Belgique, Irlande).

Pesquisa com narrativas de crianças e jovens

 

Le numéro 15 - septembre-décembre 2020 de la revue Revista Brasileira de Pesquisa (Auto)biográfica

Tous les articles sont disponibles en ligne (en PDF). La majorité en Portugais (Brésil) et certains en Anglais et Français (Québec)

Les livres

TousLesLivresTousLesLivres [436 Kb]

Tenir parole - Responsabilités des métiers de la transmission

 

Livre de Mireille Cifali

Nous sommes des êtres de langage. Dans les métiers de la transmission, Mireille Cifali nous rappelle l’essentialité d’une parole fiable, afin que le dialogue annoncé ne soit pas un vain mot. Dialogue engagé entre les professionnels qui souhaitent collaborer, inclure. Dialogue rompu quand on en vient à exclure. Avec parfois un monologue. Un silence laissant seul. Un jugement qui enferme. Avec nous, Mireille Cifali aborde l’art de tenir parole. Elle évoque la toujours présente violence vécue qui, par les mots, se transforme. Elle nomme les attitudes et les paroles qui assurent une position d’autorité, et non plus de pouvoir. Ainsi, un regard tendre peut se construire jusque dans les rencontres difficiles, pour la dignité de chacun. Dès lors, face au discours de l’efficacité s’inscrit la responsabilité qualitative de nos gestes adressés. Face à un futur avec ses rêves de scientificité, sa technologie, s’avancent nos craintes et nos soins. Afin de sauvegarder l’expérience et le temps d’apprendre.

La perte de soi

 

Livre de Jean-Francois Chiantaretto

La perte de soi : nécessité intérieure et autodestructivité   La perte de soi est souhaitable pour tout un chacun, au titre d'une nécessité intérieure. Se parler et parler, être présent dans les mots et être représenté par les mots : cela suppose de consentir à se perdre, à ne jamais coïncider avec soi-même. À l'opposé, il est une autre figure de la perte de soi, relevant de la destructivité et de l'autodestructivité : la disparition de soi à soi-même. Comment survivre à cette perte ? Telle est bien la question posée par « l'existence limite », qui traverse tout le livre. Avec deux éclairages, aussi indirects qu'essentiels. D'une part, le dialogue de Freud et Ferenczi, destructeur et créateur, qui re-commence la psychanalyse. D'autre part, l'écriture survivante de Kertész, qui fait oeuvre de l'effacement.

Devenir biographe : Prêter sa plume pour écrire la vie des autres

 

Livre de Michèle Cléach et Delphine Tranier-Brard 

Ce livre répond aux questions au fur et à mesure qu'elles se posent au cours de la réalisation d'une biographie, depuis le premier contact avec le client jusqu'à la publication, quel que soit le mode de publication (tapuscrit, autoédition, édition grand public). Les auteures commencent par proposer de mettre en place un outil du biographe le carnet de bord. Elles font ensuite une incursion dans ce que l'on appelle aujourd'hui le champ biographique pour y situer « la biographie familiale » qui est plus particulièrement l'objet de ce livre. Elles cernent les profils des personnes qui souhaitent devenir biographes et ceux des personnes qui font appel à un biographe. Elles entrent ensuite dans le concret du métier avec l'entrée en relation, le recueil du récit, les outils de la transcription et leurs différents impacts, les questions de la vérité, de la mémoire et de la transmission, les effets du récit sur le client et le biographe. À partir de la question : quel biographe voulez-vous être ? Elles traitent des notions de posture, de cadre, de déontologie et d'éthique. Elles passent ensuite à toutes les questions liées à l'écriture du récit ? : structure du texte, temps de la narration, narrateur, etc., celles liées aux méthodes du travail et de validation avec le biographé, comment finir le texte et comment finir la relation. Dans la dernière partie, elles examinent les questions liées à l'édition, les questions juridiques et l'aspect commercial du métier. Celles aussi de la formation continue indispensable si l'on veut rester un biographe compétent­. Tout au long du texte des témoignages de biographes, des propositions d'écriture, des présentations de cas, des suggestions pour un carnet de bord viennent émailler leur propos.

[Pour acheter chez l'éditeur]

Voyage et formation de soi ...

 

Titre complet : Voyage et formation de soi - Vivre l’épreuve de l’ailleurs, entre initiations et mobilités

Livre de Loïc Brémaud, Hervé Breton et Sébastien Pesce (dir.)

Cet ouvrage envisage comme ressort essentiel du « voyage formateur » ce qui est éprouvé par le sujet voyageur. Il considère les dimensions expérientielles, notamment selon la perspective de l’autoformation existentielle. L’ouvrage est organisé autour de l’étude de voyages considérés pour leurs vertus initiatiques, de récits à la première personne de chercheurs ayant vécu des expériences de voyage au long cours, finalement de la mise en perspective des mobilités étudiantes. Cette collection de textes intéressera particulièrement les acteurs de la mobilité internationale, dans les champs de l’enseignement supérieur ou de la formation professionnelle.

APRÈS LE BAGNE, L'EMPREINTE DES CHAÎNES

 

Livre de Monique Gaigneux

Les descendants d'un bagnard étaient marqués du sceau d'infamie. Et pour combien de générations ? Quand tenter de comprendre cette chape de plomb qui pèse sur le dos conduit à la découverte d'un ancêtre condamné « aux travaux de force », pour attentat à la pudeur, c'est le choc ! Se questionnant sur la transmission intergénérationnelle de mères à filles, l'auteure a entrepris un travail d'exploration de l'histoire familiale ancestrale. D'où la rencontre avec Victorien le grand-père de son grand-père. Entre rejet d'un héritage honteux et tenu secret et obligation de l'affronter pour s'en séparer, l'auteure, en racontant, se libère.

Revista Brasileira de Pesquisa (Auto)biográfica" (v. 5, n. 13 (2020)

 

La revue brésilienne "Revista Brasileira de Pesquisa (Auto)biográfica" (v. 5, n. 13 (2020) vient de paraître

Vous trouverez tous les articles (la majorité en Portugais) sur les site de la revue ICI

Egalement des articles parus en français : 

Un article de Marie-Christine Josso

Titre complet : Les récits de vie et de formation: leurs fonctionnalités en recherches, formations et pratiques sociales 

Ce texte présente une tentative de délimiter les contours actuels et les ouvertures possibles de l’usage des (auto)biographie dans les champs de l’éducation, la formation, la santé, le social, les ressources humains en entreprises et cela quelque soient les formes méthodologiques et les façons de donner à voir (les arts inclus) qui seront données par les chercheurs, les auteurs, les professeurs et les formateurs. Les fonctions construites appartiennent aux prémisses d’une épistémologie méta-disciplinaire du sujet connaissant qui reste à construire par les nouvelles générations....

Un article de Gaston Pineau

Titre complet : Pour ancrer une politique de recherche en sciences humaines dans les histoires de nouvelles professionnalités socio-éducatives en formation

Pour que l’aventure des histoires de vie en formation influe sur les politiques de recherche en sciences humaines, l’article présente trois dispositifs français visant à mettre en culture publique les parcours de nouvelles professionnalisations de formateurs/ éducateurs sociaux, aux frontières des individus et des institutions: un dispositif d’ancrages documentaires dans des itinéraires de lectures, de recherches et de pratiques d’enseignants-chercheurs innovants; un autre d’appel à autobiographies professionnelles de formateurs d’adultes pionniers. Enfin la troisième partie présentera une utilisation personnelle de quatre portes pour entrer chez soi et tenter de mettre en culture les trésors cachés d’autoformation que toute vie recèle...

Pratiques d’orientation clinique en travail social

 

Ouvrage collectif sous la direction de Sébastien Ponnou et Christophe Niewiadomski.

Avec les contributions de Mireille Cifali, Pascal Fugier, Vincent de Gaulejac, Florence Giust-Desprairies, Philippe Lyet, Marie Rose Moro, Rahmet Radjack, Jean-Bernard Paturet, Bertrand Ravon, Guy de Villers.

Cet ouvrage entend dénoncer le risque croissant de marchandisation, de technocratisation et de standardisation des pratiques relationnelles dans les différents domaines du soin, de l’éducation et de l’intervention sociale.
Partant d’une lecture critique des Pratiques fondées sur des données probantes en travail social – Evidence Based Practice in Social Work, il rassemble des spécialistes des principales composantes des recherches et pratiques cliniques en sciences humaines (psychanalyse, clinique de l’éducation, clinique narrative, clinique institutionnelle, sociologie clinique, psychologie clinique, ethnopsychiatrie, philosophie) pour en discuter les effets et les enjeux dans le domaine de l’intervention sociale.
Leurs apports doivent permettre de saisir les coordonnées théoriques, pratiques, éthiques et méthodologiques d’une pratique d’orientation clinique en travail social – Clinical Based Practice in Social Work comme alternative aux conceptions technocratiques, néopositivistes et libérales de la relation d’aide.

databiographie

 

Livre de Charly Delwar

Charly Delwart a toujours eu question à tout. Quand il a découvert, à la lecture d’une statistique, qu’il y avait sur Terre 200 000 loups sauvages pour 400 millions de chiens domestiques, il s’est posé une nouvelle question : si deux simples chiffres donnent une idée claire de ce que notre monde devient, est-ce que les statistiques pourraient aussi éclairer sa propre existence ? Dire qui il a été et qui il est aujourd’hui, à cet instant précis de ses 44 ans ?
En cherchant à représenter graphiquement sa vie intérieure et sociale, Charly Delwart crée un nouveau genre de biographie : celle qui se raconte en chiffres, en illustrant ses données personnelles d’histoires et de souvenirs. Une databiographie.

Qu’est-ce que l’on raconte de sa vie en la quantifiant ? C’est la question que pose ce livre. Et sa réponse est littéraire puisqu’il invente un mode de déchiffrement de soi, qu’il tend comme un miroir : en plongeant dans la databiographie d’un autre, c’est lui-même que le lecteur reconnaîtra

« Togetherness » and its discontents

 

Livre de Lorenza Garrino et Barbara Brusch

In an era of new racisms, of walls that rise in the name of indifference and hatred, of seas where the desperate lives of men and women are lost hosting a conference whose title starts with the word “Together-ness” is a privilege and at the same time a sign of hope. It is a privile-ge because it means being able to bring together to our country an international community that, for more than 25 years, has put peo-ple and their stories at the centre of its research and training activi-ties. Humanity has an urgent need to find interests that unite rather than divide, indeed interests that orient the different forms of indivi-dual and social actions in the view of a common well-being. Howe-ver, the title of this conference also includes a second key term, “discontents”. Discontents is seen in its necessary and fundamental dimension of human existence and complex organizational systems This was the meaning of the Turin conference in which, for three whole days: scholars, operators, students and researchers tried to give answers to questions such as: What kind of learning emerges from the experiences of connectedness? Can life-based or narrative resear-ch itself enhance togetherness, and if so how, in which conditions and with what effects? Can togetherness become a delusion, a mysti-fication, a prison for the mind, or an obstacle in a world that celebra-tes individualism? This volume collects the numerous answers that arose during the working days and offers a plurality of looks as well as a variety of proposals that do not claim to be exhaustive, but offer themselves as starting points for other “conversations”. The variety of themes and approaches presented in this volume allows us to represent the togetherness as a kind of kaleidoscope: the elements are always the same, but depending on the rotation and position the shapes vary by proposing different figures

Narration du vécu et savoirs expérientiels

 

Un numéro de la revue EDUCATION PERMANENTE n°  222-année 2020

Avec des contributions de membres d'ASIHVIF

Ce dossier d’Education permanente interroge les relations dialectiques entre les pratiques de narration du vécu et les processus de caractérisation des savoirs expérientiels. Différents plans sont examinés : la différenciation des pratiques narratives et des formes de récits qui en résultent ; la dimension contributive des récits à la manifestation des savoirs expérientiels ; la caractérisation des savoirs expérientiels dans les contextes de reconnaissance et de validation. La puissance formatrice des récits, par laquelle le rapport au vécu se transforme et les savoirs expérientiels se trouvent caractérisés, constitue un enjeu de premier ordre pour la formation des adultes et la recherche compréhensive en sciences sociales. Ce dossier se situe à l’interface des travaux provenant des histoires de vie en formation, de la recherche biographique, de la phénoménologie herméneutique et de la formation expérientielle. Ancrés dans différents contextes (formation des adultes, vie au travail, accompagnement en santé, VAE), les articles contribuent à instruire et à construire un paradigme : celui de la recherche sur les pratiques narratives dans les sciences de la formation, et par extension, dans le domaine des sciences humaines et sociales.

Small Storis - Un nouveau paradigme pour les recherches sur le récit

 

Livre de Sylvie Patron

Le concept de small stories a été introduit dans la discussion scientifique par Michael Bamberg et Alexandra Georgakopoulou. Il désigne « un ensemble d’activités narratives sous-représentées, comme les récits d’événements en cours, d’événements futurs et hypothétiques, d’événements partagés (connus), mais aussi les allusions à des récits, les récits différés ou encore les refus de raconter ». Le but de la small stories research est de déplacer l’attention, auparavant centrée sur les récits de soi, récits longs, pris en charge par un narrateur unique, consacrés à des événements passés non partagés, vers les récits courts et fragmentés que l’on trouve dans les environnements interactionnels de tous les jours.
Cet ouvrage vise à présenter au public français les principaux développements de la small stories research et à encourager la collaboration entre les chercheurs français et anglo-saxons, de même qu’entre les chercheurs de différentes disciplines

SmallStoriesSmallStories [267 Kb]

Histoire de vie et recherche biographique : perspectives sociohistoriques

 

Livre sous la direction de : Aneta Slowik, Hervé Breton, Gaston Pineau.

Préface : Franco Ferrarotti

Depuis la parution en 1918 de l'ouvrage fondateur The Polish Peasant in Europe and America : Monograph of an Immigrant Group de William Thomas et Florian Znaniecki, un puissant courant de recherche s'est déployé à partir des récits de vie. La vitalité de ce paradigme est réfléchie selon différentes perspectives sociohistoriques dans cet ouvrage. Ce livre collectif est le produit d'une recherche internationale sur la vitalité historique des approches narratives et biographiques.

Autoformation et connaissance de soi

 

A paraître fin janvier 2020

Livre de Pascal Galvani

Ce livre propose une démarche de recherche-formation basée sur l'exploration des expériences intense de formation. La formation est vue ici comme un processus vital et permanent de mise en forme par interaction entre soi (auto), les autres (socio) et le monde (éco). L'autoformation se définit alors comme la prise de conscience, la compréhension et la transformation par le sujet de cette interaction. C'est la transformation du rapport à soi, aux autres et au monde. Les chapitres de la première partie présentent successivement la posture méthodologique, la conception théorique et les implications épistémologiques de cette approche existentielle de l'autoformation. La deuxième partie développe la méthode de recherche-formation-expérientielle par la prise de conscience et la compréhension des moments intenses (kaïros) d'autoformation. Cette démarche explore l'autoformation à partir des «kaïros» : c'est-à-dire les expériences vécues les plus décisives et les plus signifiantes pour chacun. Elle s'organise autour de deux noyaux : le retour réflexif sur l'expérience, et la mise en dialogue des interprétations. Les kaïros d'autoformation peuvent être définis comme les moments décisifs et signifiants de transformation du sujet dans son rapport à lui-même, aux autres et au monde. Enfin la troisième partie ouvre sur les enjeux contemporains de l'exploration de l'autoformation et de l'écoformation. L'exploration de l'autoformation existentielle est aujourd'hui vitale pour comprendre l'évolution des pratiques de transformation de soi dans un contexte mondialisé de crise écologique majeure, mais aussi de richesse interculturelle inégalée. Cette démarche peut nous aider à comprendre comment s'inventent de nouvelles manières de vivre et de nouvelles connaissances face aux urgences écologiques. Plus profondément encore l'enjeu apparaît comme celui d'un changement d'imaginaire tant au niveau personnel que culturel.

POUR UNE ÉTHIQUE DE L'ACCOMPAGNEMENT BIOGRAPHIQUE

 

Livre sous la coordination de Anne Dizerbo et Jérôme Mbiatong

Issu des échanges et de la réflexion d'un groupe d'analyse de pratiques professionnelles, cet ouvrage met en avant la question éthique dans les pratiques d'accompagnement s'appuyant sur des approches biographiques. S'attachant à développer une praxis de l'accompagnement visant à promouvoir la puissance d'agir des personnes accompagnées, les auteur.e.s relatent et problématisent la manière dont chacune et chacun dans son domaine d'intervention est amené.e à rencontrer la préoccupation de la dimension éthique de sa propre action, du respect et de la dignité de l'Autre dans la reconnaissance de sa personne et de ses capacités, et se trouve confronté.e aux contraintes, visées et règlements institutionnels.

APPROCHES (AUTO)BIOGRAPHIQUES ET NOUVELLES ÉPREUVES DE TRANSITIONS ...

 

Titre complet : APPROCHES (AUTO)BIOGRAPHIQUES ET NOUVELLES ÉPREUVES DE TRANSITIONS - Construire du sens avec des parcours de vie

Livre sous la direction d'Aneta Slowik, Patrick Rywalski, Elizeu Clementino De Souza

Comment construire du sens avec des parcours de vie, plus qu'avec des discours surplombant cette vie ? Comment les personnes racontent-elles les différents moments de leur vie les ayant amenées à changer d'environnement, à modifier leur état intérieur ? Seize récits venus du Brésil, du Niger, du Québec, d'Albanie, d'Algérie, de France, de Pologne et de Suisse nous montrent la traversée d'une région à une autre, leur propre développement et leur cheminement profond.

Relier ces visions d’une démarche externe et visible à celle interne et cachée apporte une force d’interprétation à ce que nous croyons saisir des dispositions de santé, de spiritualité, d’écriture, d’émotions. C’est montrer la complexité du réel. Les auteurs et autrices, venant du monde de la recherche ou de la formation des adultes, révèlent ces souffles de vie, ces espoirs, ces énergies intimes. Le double mouvement de la migration et de la transition personnelle s’interpelle en écho dans les deux parties de l’ouvrage. Cent ans après la publication du classique de la sociologie américaine The Polish peasant in Europe and America : monograph of an immigrant group de W. Thomas et F. Znaniecki (1918), deux autres ouvrages, présentés à l’intérieur du livre, viennent souligner les apports et les mouvements des approches biographiques. Ces textes évoquent l’actualité toujours croissante des pratiques d’approches (auto) biographiques comme une nécessité de renouvellement du sens de la vie au moment où nous sommes autant confrontés à l’immatérialité de nos actions quotidiennes.

Revista Brasileira de Pesquisa (Auto)Biográfica

 

Une revue en langue portugaise (Brésil) sur l'autobiographie.

Revue animée par Elizeu Clementino de Souza, professeur à l'université UNEB du Brésil, Bahia, Salvador  membre de l'école doctorale en Sciences de l’Education (UNEB) et de l’Association Brésilienne de Recherche (Auto)Biographique (BIOgraph), membre de l'ASIHVIF

Cette revue paraît trois fois par an depuis 2016.

Le numéro 4-12 vient de paraître avec un dossier "Pesquisa (auto)biográfica em educação na Ásia"

 

Les voies du récit

 

Titre complet : Les voies du récit - Pratiques biographiques en formation, intervention et recherche

Livre sous la direction de Marie-Claude Bernard, Geneviève Tschopp et Aneta Slowik et postface de Pascal Galvani

Les récits de vie sont bien connus en recherche. Ils permettent de construire une vision fine et subtile du monde vécu, de la société vue de l’intérieur. Mais ils sont utilisés dans bien d’autres milieux, notamment en formation professionnelle, dans des interventions visant la transformation sociale ou dans le champ de l’éducation. Les seize chapitres de cet ouvrage proposent d’explorer de tels usages des pratiques biographiques et autobiographiques dans des contextes variés.

Les auteurs et les autrices, venant des deux côtés de l’Atlantique (Suisse, Pologne, France, Portugal, Cameroun, Gabon, Brésil et Canada), témoignent ainsi de la diversité et de la fécondité de ces pratiques. Cet ouvrage est le fruit d’un partenariat de trois années entre l’Université de Basse-Silésie (Pologne), l’Université de Tours (France) et l’Université Laval (Québec, Canada). Avec les contributions de Marie-Claude Bernard, Hervé Breton, Monyse Briand, Thierry Chartrin, Corinne Chaput-Le Bars, Olga Czerniawska, Jean Jacques Demba, Daniel Feldhendler, Ibrahim Gbetnkom, Marie-Emmanuelle Laquerre, Isabelle Lavoie, Conceição Leal da Costa, Gilvete de Lima Gabriel, Anne-Marie Lo Presti, Ana Chrystina Mignot, Sabine Oppliger, Maria da Conceição Passeggi, Florence Piron, Jacques Rhéaume, Michel Rival, Patrick Rywalski, Charliton José dos Santos Machado et Teresa Sarmento

  • Ce livre est disponible gratuitement en PDF ou en HTML
LesVoiesDuRecitLesVoiesDuRecit [247 Kb]

Vocabulaire des histoires de vie et de la recherche biographique

 

Parution en octobre 2019 

Livre sous la direction de Christine Delory-Momberger

Rédigé par des spécialistes du domaine, ce vocabulaire offre le premier bilan exhaustif des histoires de vie et de la recherche biographique qui constitue un courant encore jeune dans le paysage français des sciences humaines et sociales mais peut se prévaloir d’une tradition déjà ancienne dans les pays anglo-saxons et germaniques.

Dans une interface de l’individuel et du social, la recherche biographique vise à rendre compte de la relation singulière que l’individu, au fil de son expérience, entretient, par son activité biographique, avec le monde historique et social. À travers ces processus de genèse socio-individuelle, elle vise à comprendre les modes de constitution et les formes de l’expérience de l’individu en tant qu’être social singulier, dans leurs dimensions tout à la fois anthropologique et historique, psychique et sociale, politique et éducative. Ce vocabulaire rassemble notions, démarches, pratiques et travaux de la recherche biographique qui se déploient dans des domaines théoriques et cliniques variés.

Les histoires de vie

 

Livre de Gaston Pineau et Jean-Louis Le Grand (6è réédition)

Faire sa vie n’a jamais été facile. La gagner, non plus. La comprendre, encore moins. En ce début de millénaire, si le cours de la vie humaine s’enrichit de nouvelles possibilités, il se trouve aussi engagé dans une révolution bio-éthique, où naissance et mort doivent s’accorder aux mesures de la biogénétique. Les pratiques d’« histoires de vie » s’appuient sur différents genres d’« écritures du moi » (biographies, autobiographies, journal, mémoire, arts visuels), afin de retrouver la signification de faits temporels personnels. Quels nouveaux savoirs ces pratiques introduisent-elles ? Dans quelle mesure modifient-elles les dispositifs d’information sociale ? Que signifie enfin cette entrée progressive de la vie dans l’histoire, et de l’histoire dans la vie ?

Mettre l'expérience en mots : Les savoirs narratifs

 

Livre de Martine Lani-Bayle (sous la direction de)

Depuis les années 1990, une démarche dite "clinique-dialogique" (Jean Piaget - Edgar Morin) est apparue et s'est développée en Sciences de l'éducation, notamment à l'université de Nantes. Au fil des enseignements, recherches et travaux de thèse, et malgré leur marginalité, ces orientations se sont avérées productrices de savoirs à partir de la mise en mots de l'expérience. Contribuant à constituer ce que Roland Gori appelle "savoirs narratifs", elles ont peu à peu montré leur intérêt dans différents domaines, allant des situations ordinaires d'apprentissage tout au long de la vie, aux parcours événementiels accidentes voire traumatiques. Après avoir posé la problématique générale, nous évoquerons ici cinq grandes lignées des chantiers, tant internationaux (Brésil, Pologne, Maroc, Angleterre) qu'interdisciplinaires (de la scolarité à la formation tout au long de la vie ; en santé ; en situations extrêmes ; jusqu'au bout de la vie ; mémoire et transmission), croisant leurs avancées aux réflexions et travaux de spécialistes du domaine. Cet ouvrage s'adresse ainsi à tout chercheur en Sciences humaines, comme à tout professionnel des "métiers de l'humain" (Mireille Cifali), soucieux de qualité réflexive et de qualité de vie.

Avec les contributions de : Roland Gori et Carole Baeza, Manuela Braud, Hervé Breton, Loïc Chalmel, Corinne Chaput-Le Bars, Henrique De Castro, Zineb El Manssouri, Nadine Esnault, Patricia Ferreira Karla, Caroline Gallé-Gaudin, Nathalie Garric, Emilie Ghyssens-Marandas, Luciane Goldberg, François Goupy, Bruno Hubert, Martine Janner-Raimondi, Miguel Jean, Raphaëlle Lavenant, Christian Leray, Charlie Mansfield, Mohammed Melyani, Grégory Munoz, Frédéric Pugnière-Saavedra, Michel Rival, Jean-Yves Robin, Sonia Rodriguez, Aneta Slowik, Yann Strauss, Sueleide Suassuna, Emmanuel Sylvestre, Leônia Teixeira, Sandra Vasconcelos, Simon Zingaretti.

VOYAGES, RETRAITE ET AUTOFORMATION MONDIALOGANTE

 

Livre de Gaston Pineau

Préface de Michel Fabre, Postface de Pascal Galvani.

La vie des jeunes retraités actifs est de plus en plus rythmée par des voyages périodiques très divers. Ils maintiennent en forme et en société. Ils permettent de continuer à dialoguer avec le monde. Ce livre plaide pour que les voyageurs du troisième âge aillent au bout de leurs chemins, qu'ils le mettent en mots pour exprimer les sens existentiels confusément en jeu, avant le hors-jeu définitif.

Revista Brasileira de Pesquisa (Auto)Biográfica

 

Le n° 4 - 11 est paru

Dossier : Narrativas LGBTIQ

Revue animée par Elizeu Clementino de Souza, professeur à l'université UNEB du Brésil, Bahia, Salvador  membre de l'école doctorale en Sciences de l’Education (UNEB) et de l’Association Brésilienne de Recherche (Auto)Biographique (BIOgraph), Président de l'ASIHVIF

Cette revue paraît trois fois par an depuis 2016.

HISTOIRE DE VIE ET FORMATION DE LA PERSONNE

 

Bernard Honoré (Préface de Gaston Pineau)

 L'ouvrage présenté ici constitue un essai de mise en présence de deux notions, celle d'histoire de vie et celle d'autoformation existentielle, dans un parcours de recherche sur le sens de la formation reliée au soin dans l'existence. Il s'oriente vers la considération et la formation de la personne dans l'accomplissement de son humanité. Réfléchissant sur son expérience dans le champ de la formation et dans celui du soin, l'auteur est conduit aujourd'hui à comprendre la démarche d'histoire de vie comme démarche de découverte de la personne en sa formation, démarche en elle-même personnalisante de soi et des autres.

LE "GAI SAVOIR" DES ÉDUCATEURS - Eloge des "transparents" - Chroniques et récits

 

Livre de Jean-François Gomez

Au milieu des murs de pierres sèches de son pays natal, murs propres à retenir la terre et l'eau, mais aussi murailles de toutes sortes inventées pour chasser la vie, l'auteur engage une méditation sur son métier d'éducateur, ses grandes rencontres, ses réussites et ses déceptions. Le "gai savoir" dont il s'agit dans ces chroniques rejoint le tragique de Frédéric Nietzsche, mais plus encore les poèmes des troubadours occitans du XIIe siècle, chantant à mi-voix dans le "trobar clus", des bribes de sens qui résistent aux "prêts-à-penser" du moment.

Mon père, ce tirailleur nigérien

 

Livre de Fatimata Hamey-Warou

Ce livre rend hommage au père de l'auteure, à d'autres tirailleurs nigériens et à ces valeureux combattants noirs qui sont allés faire la guerre aux Allemands et livrer un combat extrêmement difficile et violent.
Il est aussi une volonté de rappeler aux jeunes générations que des hommes d'Afrique noire et particulièrement des Nigériens sont venus combattre aux côtés de l'Armée française. Nombreux sont ceux qui se sont illustrés lors des deux guerres. Ce travail de recherche et de mémoire se veut un outil de réflexion sur les tirailleurs et les guerres.

RÉCITS DE VIE EN MILIEU CARCÉRAL - Des vies cabossées des identités blessées

 

Livre de Marie-Hélène Verneris (Préface de Hans Clause)

Cet ouvrage s'inscrit dans la continuité des expériences de recherche formation associée à la recherche biographique menées depuis plusieurs années dans l'univers très fermé de la prison en y occupant une place originale dans le champ des récits de vie. L'auteure nous fait découvrir dix personnages, dont les histoires de vies « cabossées » sont le reflet de leurs nombreuses blessures identitaires, sous la forme d'autoportraits d'instants de vie.

DE GAFSA À SHANGAI Aménager villes et territoires

 

Livre de Christian Bouchaud, Lucien Godin, Hugues Leroux

Novembre 1967, deux copains d'architecture débarquent en Tunisie avec, en poche, un contrat pour une intervention d'urbanisme sur une petite ville inconnue du sud. Un troisième les rejoint, puis un quatrième... puis d'autres... Le "Groupe Huit". Un an plus tard ils seront appelés à présenter leur premier travail au président Bourguiba. Leur sera alors confiée l'étude d'aménagement de la région minière, puis celle de l'ensemble du territoire. Travail magistral et début d'une reconnaissance internationale.

L'ACCOMPAGNEMENT EN FORMATION D'ADULTES : POSTURES, PRATIQUES ET EFFETS

 

Parution du numéro 22 de la revue Chemins de formation
L'accompagnement en formation d'adultes : postures, pratiques et effets. Ce numéro a été coordonné par Hervé Breton, Noël Denoyel et Sébastien Pesce.

Raconter / se raconter - Dits et non-dits du récit de soi

 

Le numéro 9 de notre revue LE SUJET DANS LA CITE vient de paraître

Extrait de la présentation :

Ce numéro de la revue Le sujet dans la cité interroge le « récit », et en particulier le « récit de soi », en tant que pratique dont les effets agissent à la fois sur l’auteur-narrateur et sur les acteurs et agents qui en sont les destinataires. L’enjeu est ainsi de comprendre ce qui s’effectue au travers des gestes de l’activité narrative (évocation, description, temporalisation, configuration, expression, réception) et d’examiner ce qui s’y accomplit et génère des effets : formation de soi, accompagnement du comprendre, manifestation de savoirs, maintien de l’agentivité

VIVRE LA MALADIE, ENTRE ÉPREUVES, RÉCITS ET HISTOIRE

 

Numéro Hors-série 2019 de la revue Chemins de formation

Ce numéro a été préparé et conçu avec l'Association internationale des histoires de vie en formation (ASIHVIF). Il a également bénéficié de l'expertise du Centre de recherche et d'intervention sur la réussite scolaire (CRIRES) de l'Université de Laval au Quebec.

Le récit de vie de la personne âgée en institution

 

Livre de Catherine Schmutz-Brun

Avec la participation de Hélène CASSIGNOL, Daniela HERSCH-TAUSKY, Anne-Marie NICOLE, Marie-Josèphe VARIN 

S’appuyant sur leurs expériences et leurs démarches novatrices, les auteures interrogent la pertinence du récit de vie auprès des personnes âgées en institution.

Fruit d’une rencontre de recueilleuses de récits de vie, cet ouvrage s'intéresse à la place du récit de vie des personnes âgées dans un contexte institutionnel. Les auteures ont rassemblé leurs expériences et partagé des visions nouvelles, des démarches novatrices dans l’objectif de développer la place du récit de vie en institution en suscitant l’envie des accompagnants, des responsables d’établissements et même des bénévoles. La diversité et la richesse des expériences relatées s’accompagnent d’apports théoriques qui viennent les étayer.

REVISTA BRASILEIRA DE PESQUISA (AUTO)BIOGRÁFICA

 

Parution du numéro 10 - 2019 de cette revue brésilienne, dont l'éditeur exécutif est notre ami Elizeu Clementino de Souza, Universidade do Estado da Bahia, Brasil

ÉTHIQUE ET PARADOXES DE L'ACCOMPAGNEMENT EN SANTÉ, TRAVAIL SOCIAL ET FORMATION

 

Livre sous la direction de de Hervé Breton et Sébastien Pesce

Issu du colloque « Éthique de l'Accompagnement et Agir Coopératif », organisé à l'université de Tours en mai 2016, cet ouvrage propose à un ensemble de praticiens de l'accompagnement, issus de champs professionnels et d'espaces géographiques divers, de mettre en perspective les critères qui, dans le quotidien de l'exercice professionnel, sous-tendent une éthique de l'accompagnement. Chaque contributeur donne à voir la réalité la plus concrète des dispositifs conçus et mis en oeuvre, avant d'en analyser les sources, les conditions, les effets. Les textes rassemblés dans cet ouvrage permettent ainsi, en partant de la réalité du terrain, d'interroger les dispositifs et pratiques d'accompagnement dans les domaines de la santé, du travail social et de la formation d'adultes.

Avec les contributions de : Larissa de Almeida Rezio, Sonia El Amdouni, Fanny Bajolle, Anne-Cécile Bégot, Nolwenn Begat, Patricia Bessaoud-Alonso, Chiara Biasin, Flávio A. Borges Melo, Hervé Breton, François Chaumier Pasquale Chilotti, Michèle Clément, Séverine Colinet, Lorenza Da Re, Nathalie Denis-Delpierre, Valérie Duchêne, Karemme Ferreira de Oliveira, Cinira Magali Fortuna, Caroline Galle-Gaudin, Cécile Goï, Catherine Gouédard, Godefroy Hirsch, Daniel Lambelet, Maël Loquais, Donatien

ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF ET AGIR COOPÉRATIF : ÉDUCATION, FORMATION, INTERVENTION

 

Livre sous la direction de Sébastien Pesce et Hervé Breton

Issu du colloque « Éthique de l'Accompagnement et Agir Coopératif », organisé à l'université de Tours en mai 2016, cet ouvrage propose à un ensemble de praticiens de l'accompagnement collectif, issus de champs professionnels et d'espaces géographiques divers, de mettre en perspective leurs démarches d'accompagnement collectif. Chaque contributeur donne à voir la réalité la plus concrète des dispositifs conçus et mis en oeuvre, avant d'en analyser les sources, les conditions et les effets. Les textes rassemblés dans cet ouvrage permettent ainsi, en partant de la réalité du terrain, d'interroger les conditions pratiques et théoriques d'un « agir coopératif » dans les métiers de la relation à autrui.

Avec les contributions de : Martine Agogué, Marco Allenbach, Sébastien Baeta, Sylvie Barbier, Laurence Bergugnat, Éric Bertrand, Roberta Carvalho Romagnoli, Nicole Clerc, Jérôme Eneau, José González-Monteagudo, François Guerrier, Catherine Guillaumin, Suzanne Guillemette, Françoise Héraut, Bruno Hubert, Sylvie Le Nir, Muriel Leselbaum, Philippe Lyet, Jean-François Marambaud, Fabienne Kwocz, Hugues Pentecouteau, Frédérique Rebetez, Samuel Renier, Christèle Roux, Branka Rupic, Emmanuel Rusch

Apprendre l'ère planétaire à partir de lieux inspirants

 

Livre de Gaston Pineau

L'ouvrage que nous offre aujourd’hui Gaston Pineau en collaboration avec Michel Maletto et Américo Sommerman, ses amis et compagnons de voyage, sur leur tour de l’hémisphère nord, est un document d’écriture remarquable associant le récit biographique d’une expérience du voyage et la méditation réflexive sur le sens d’une ouverture spirituelle en des lieux singuliers.
Les nombreuses photos insérées dans le texte invitent le lecteur à se mettre en présence des auteurs dans les lieux où, au cours de leur voyage, s’est révélé à eux le sens de ce que Michel Serres a exposé sous le terme d’Hominescence.
Il s’agit d’une ouverture sur l’ère de planétisation évoquée par Teilhard de Chardin dans ses textes sur les grandes phases de l’évolution humaine vers une étape planétaire probable d’un ultrahumain, en avant de nous.

Comprendre le travail éducatif dans sa diversité

 

Livre de Christophe Niewiadomski & Patricia Champy-Remoussenard (dir.)

Dans un monde où les certitudes intergénérationnelles s’érodent, où les perspectives qui furent celles offertes par un monde stable et marqué par de grands récits fédérateurs, qu’ils soient religieux ou laïques, apparaissent disqualifiées, le travail éducatif est ici abordé et mis en débat au-delà des seuls contextes de scolarisation ou de formation. Parents, professionnels des métiers de services adressés à autrui, ou encore simples citoyens, se trouvent désormais confrontés à l’apparente familiarité d’un travail éducatif de plus en plus complexe et varié que cet ouvrage entend comprendre et analyser.