Novembre 2020

Se former et accompagner par les histoires de vie

 

Les 5 et 6 novembre 2020, colloque organisé par l'IST Pierre Bourdieu et l'ASIHVIF - 8 cours Léon Bérard à Pau

Présentation : De la crise aux histoires de vie en formation

Et si cette crise sanitaire sans précédent était une formidable occasion de repenser le cours de nos vies ; Une nouvelle manière de penser nos relations, dans le monde, avec nous-même et les autres.

Car ce qui est en question ne se pose plus en termes de concurrence, de recherche de performance ou de compétition, mais plutôt dans nos modes d’agir, nos manières de partager, de coopérer, de cheminer ensemble. Finalement c’est probablement parce que nous sommes atteints dans nos corps, dans notre existence propre et dans les restrictions relatives à nos libertés individuelles que le sens de la vie est réinterrogé. Là où il s’agissait d’acquérir ou de posséder, il s’agit maintenant de comprendre qui nous sommes, comment nous voulons exister personnellement et socialement. Autrement dit, chercher à comprendre ce qui nous arrive pour être ensemble sur notre planète.

Comment en sommes-nous arrivés là ? C’est par cette simple question, à un moment particulier de la vie, que s’enclenche parfois la démarche en histoire de vie. En s’arrêtant de courir, en ralentissant les temps qui s’imposent à nous, nous pouvons réinterroger le sens de notre vie, nous engager dans une quête de sens sur l’existence. Pour cela, il nous faut revenir sur notre passé, repenser nos pratiques sociales et nos expériences personnelles, repenser nos manières de faire, reconstruire une histoire apurée de ce qui nous asservit, faire de notre vie une histoire.

Et si la formation n’était pas uniquement une question d’acquisition de savoirs, mais aussi et avant tout une démarche de mise en forme permettant à chacun en conscience de considérer ses expériences, de leur donner une cohérence, de s’engager dans une visée d’existence partagée pour le bien commun.

Aussi proposer ce colloque, La « place » de la personne dans les accompagnements institués ;   Se former et accompagner par les histoires de vie », est pour nous l’occasion d’élaborer collectivement des réponses que peuvent se poser de nombreuses personnes. C’est aussi participer à la reconnaissance des pratiques, à les situer dans une perspective épistémologique, à leur proposer un cadre méthodologique et éthique ; Finalement, partager ensemble sur ce qui participe d’une démarche d’élaboration de connaissances incarnées et inter-personnelles.

Au nom du comité d’organisation, Hervé Prévost